Guillaume de Melun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Guillaume III (vers 1244-1278) (vers 1244-1278), vicomte de Melun ou Guillaume III de Melun.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Melun (homonymie).
Guillaume de Melun
Titre Marquis de Richebourg
( – 1735)
Autre titre Comte de Beaussart
Arme Cavalerie
Grade militaire Lieutenant-général
Distinctions Chevalier de la Toison d'or
Autres fonctions Vice-roi de Galice
(1707)
Capitaine général de Catalogne
(1725-1735)
Biographie
Dynastie Maison de Melun
Naissance 1670
Décès 1735
Père François Philippe de Melun
Mère Marie-Thérèse de Gand, dit « Vilain »
Conjoint Marie Françoise d'Ursel
Enfants Anne-Françoise
Marie-Lidie-Albertine

Orn ext Grand d'Espagne Toison d'or.svg
Blason fam fr Melun.svg

Guillaume de Melun (16701735), marquis de Richebourg, comte de Beaussart, était un militaire flamand, au service de la Couronne d'Espagne, des XVIIe et XVIIIe siècles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guillaume de Melun était colonel d'un régiment de dragons de son nom, maréchal de camp des armées de Philippe V, roi d'Espagne (1704) puis lieutenant-général des armées de S.M.C. et colonel des Gardes wallonnes (1726).

Grand d'Espagne de 1re classe, il exerça également les fonctions de vice-roi de Galice (1707) puis de capitaine général de Catalogne de 1725 à 1735.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Il fut fait chevalier de la Toison d'or (1700, brevet n°608).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Document utilisé pour la rédaction de l’articleLouis Moréri, Le Grand dictionnaire historique : ou le Mélange curieux de l'histoire sacrée et profane, Chez les libraires associés,‎ 1759 (lire en ligne) ;
  • Document utilisé pour la rédaction de l’articleR. de Vegiano, seigneur d'Hovel et Jacques Salomon François Joseph Léon de Herckenrode, Nobiliaire des Pays-Bas et du Comté de Bourgogne, vol. 3 (lire en ligne) ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]