Guillaume Rondelet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guillaume Rondelet, né le 27 septembre 1507 à Montpellier et mort le 30 juillet 1566, de dysenterie, est un médecin et un naturaliste français célèbre pour ses travaux sur les poissons.

Guillaume Rondelet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de marchand, Rondelet entreprend des études dans sa ville natale où il obtient son titre de docteur en 1537. Il devient le médecin particulier du cardinal de Tournon et l'accompagne dans différents voyages, notamment en Italie et aux Pays-Bas.

Il reçoit la chaire de médecine à la mort de Pierre Laurent à la Faculté de Médecine de Montpellier où il va influencer de très nombreux scientifiques de son époque. Il participe activement à la construction d'un amphithéâtre dans la faculté que fait bâtir Henri II. Cet amphithéâtre permet à Rondelet de faire ses démonstrations par la dissection de nombreux cadavres.

Même s'il n'a pas publié d'ouvrage de botanique, il exerce dans ce domaine une influence considérable. Il rencontre notamment Ulisse Aldrovandi et est le professeur de Jean et Gaspard Bauhin, de Conrad Gessner, de Charles de l'Écluse, de Léonard Rauwolf, de Mathias de l'Obel (à qui Rondelet lègue ses manuscrits), de Jacques Daléchamps, de Pierre Richer de Belleval et d'autres.

Portrait de 1545.

Il devient, en 1556, chancelier de la faculté après la mort de Jean Schyron.

C'est son Histoire des poissons qui lui assure la plus grande renommée. Il y décrit 244 espèces de Méditerranée. Très critique pour les textes anciens, il rejette tout ce qui lui peut paraître être une fable. Les illustrations, sur bois, permettent parfaitement de reconnaître les différentes espèces. Il termine De Piscibus Marinis sur ces mots :

« Or s'il en i a qui prennent les choses tant à la rigueur, qui ne veulent rien apparouver qui ne soit du tout parfait, je les prie de bien bon cueur de traiter telle, ou quelque autre histoire parfaitement, sans qu'il i ait chose quelconque à redire et la receverons é haut louerons bien vouluntiers. Cependant je scai bien, et me console... avec grand travail... qu'on pourra trouver plusieurs bones choses e dignes de louages ou proufit é contentement des homes studies é à l'honneur é grandissime admiration des tres excellens é perfaits œuvres de Dieu. »

Il est modèle du personnage du docteur Rondibilis dans le Tiers livre de François Rabelais.

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

  • De piscibus marinis, libri XVIII, in quibus veræ piscium effigies expressæ sunt (1554, Lyon) ; comprenant: De testaceis libri II.

De insectis et zoophytis liber. De piscibus stagni marini liber. De piscibus lacustribus liber. De piscibus fluuiatilibus liber. De palustribus liber. De amphibiis liber.

[Ars. Fol S. 709]

  • L’Histoire entiere des poissons, composee premierement en Latin par Maistre Guillaume Rondelet …, maintenant traduites en François. Avec leurs pourtraits au naïf, Lyon, 1558, 2 t. en 1 vol. in-fol..: accompagné de gravures sur bois. La traduction est de Laurent Joubert
  • Methodus de materia medicinali et compositione medicamentorum Palavii (1556)
  • L’histoire entière des poissons, préface François Meunier et Jean-Loup d’Hondt, Paris, C.T.H.S., 2002 [fac simile, Lyon, Macé Bonhomme, 1568].

Découvertes[modifier | modifier le code]

Joints découvre que le dauphin a des oreilles.Il découvre aussi la vessie natatoire qui est présente sur tous les poissons d'eau douce.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Rondelet est l’abréviation botanique officielle de Guillaume Rondelet.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI