Guillaume Ier de Berg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillaume Ier.
Guillaume Ier de Berg
Fonctions
Comte de Berg
12961308
Prédécesseur Adolphe V de Berg
Successeur Adolphe VI de Berg
Biographie
Date de naissance v. 1242
Père Adolphe IV de Berg
Mère Marguerite de Hochstaden
Conjoint Irmgard de Clèves

Guillaume Ier de Berg

Guillaume Ier de Berg (v. 1242 – ...), fils de Adolphe IV de Berg et de Marguerite de Hochstaden.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la mort de son frère, Adolphe V de Berg, Guillaume lui succède comme comte de Berg. Son mandat est marqué par des conflits avec l'archevêque de Cologne. Lui qui jusqu'alors était moine, a pour cela obtenu un dispense du pape pour renoncer à ses veux. En 1300, il soutient le roi Albert Ier de Habsbourg contre les électeurs rhénans, renforçant ainsi son opposition à l'archevêque de Cologne. Il commence les fondations des monastères et des églises, de Beyenbourg et Gräfrath.

Guillaume épouse Irmgard de Clèves († 11 mai 1319), fille de Thierry VI de Clèves, comte de Clèves et veuve de Conrad Ier de Saffenbourg.

Comme Guillaume n'a pas eu d'enfant, c'est son neveu Adolphe VI de Berg, fils de son frère Henri de Berg, seigneur de Windeck, qui lui succède comme comte de Berg.

Guillaume et Irmgard sont inhumés dans le caveau de la famille Berg de la cathédrale d'Altenberg.

Transformé en vampire par Vlad "l'Empaleur" Stoian, il est désormais obligé d'éviter le soleil en compagnie de son semblable à la jeunesse éternelle, Surkin. C'est à l'âge avancé de 717 ans qu'il commence à faire l'objet d'un culte enthousiaste aux origines mystérieuses qui lui permettra d'accéder à la fonction papale.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]