Guillaume Duprat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duprat.
Blason de la famille Duprat

Guillaume Duprat est un homme religieux français. Il est né en 1507, à Issoire, et il est mort le 22 octobre 1560, au château de Beauregard, résidence campagnarde des évêques de Clermont à Beauregard-l'Évêque, Puy-de-Dôme.

Famille[modifier | modifier le code]

Il était le fils d'Antoine Duprat, chancelier de France et évêque, et le neveu de Claude Duprat et Thomas Duprat.

Carrière religieuse[modifier | modifier le code]

Il a été abbé de Mozac de 1529 à 1560 (date de son décès).

Élu à 23 ans évêque de Clermont (1530), Duprat fait immédiatement preuve de ses tendances réformatrices.
La convocation du concile de Trente le réjouit. Il y participe activement, et intellectuellement doué et porté vers la théologie et les langues orientales, il fait forte impression. Son "honnêteté de vie" alliée à une belle éloquence le font remarquer. Il pousse aux réformes. À Trente, sa rencontre avec Claude Le Jay, un des cofondateurs de la Compagnie de Jésus dont il deviendra un grand ami, favorise l'entrée des jésuites en France. Il leur confie son hôtel de Clermont, à Paris, pour qu'ils y fondent un collège, le collège de Clermont (1550), devenu par la suite collège de Louis-le-Grand.
Il soutient aussi la fondation du couvent des pères Minimes de Mirabeau à Beauregard-l'Évêque, d'un second collège jésuite à Billom (1556) et d'un autre à Mauriac en Auvergne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.


Précédé par
Thomas Duprat
Liste des abbés de Mozac
Blason Mozac.png
Suivi par
Sébastien de l'Aubespine