Guillaume Delisle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delisle.
Guillaume Delisle
Mappe-Monde, version corrigée de la carte de 1700 (après 1707) par Guillaume Delisle.

Guillaume Delisle[1] ou Guillaume de L'Isle[2], dit « Delisle l'Ainé », né à Paris le et mort dans la même ville le , est un géographe et cartographe français, élève de Cassini.

Il est le fils de Claude Delisle, entre autres lui-même cartographe, et le demi-frère des astronomes Joseph-Nicolas Delisle (1688−1768) et Louis de l'Isle de la Croyère dont les noms sont liés à la Deuxième expédition du Kamtchatka.

Biographie[modifier | modifier le code]

Delisle publie en 1700 ses premières cartes, la Carte du monde et la Carte des continents, qui contribuent à établir sa renommée.

Il introduit en cartographie le recours aux données astronomiques[3]. Quand l'astronomie reste muette, il compulse toutes les cartes et tous les livres de voyage qu'il peut trouver. Sur les points disputés, il cite sa source sur la carte ou rédige des notes additionnelles pour l'Académie des sciences.

Il traite méthodiquement tous les continents, un par un[4], et la France en particulier. L'une de ses règles consiste à utiliser une échelle fixe de mesure pour des régions proches les unes des autres. Il devient en 1702 élève de l'Académie des sciences, puis adjoint surnuméraire en 1716 et astronome associé en 1718.

Il enseigne la géographie au jeune Louis XV et reçoit en 1718 le titre de géographe royal, créé à cette occasion. Il exécute, sur une commande de Pierre le Grand, une carte de la Mer Caspienne, région alors à peine connue. De nombreux noms de lieu qu'il a donnés sont encore en usage. Il est l'auteur entre autres d'une carte de la mer de l'Ouest, où apparaît pour la première fois le toponyme Baie d'Hudson. Sa Carte de la Louisiane et du cours du Mississippi (1718) est la première carte détaillée de cette région.

Un procès pour plagiat long de six ans[5] oppose Delisle à Jean-Baptiste Nolin, cartographe[6]. C'est Nolin, le plagiaire véritable, qui perd ; on peut y voir[7] la preuve que la cartographie était devenue une science nettement plus rigoureuse.

Delisle est resté célèbre pour ses rectifications basées sur l'astronomie, l'exhaustivité de sa topographie et le soin qu'il a accordé à l'orthographe.

Le fonds d'archives Guillaume de L'Isle est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[8].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Cartes[modifier | modifier le code]

Livre[modifier | modifier le code]

  • Traité du cours des fleuves, Paris, 1720

Honneurs[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Carte de la région du Michigan à l'époque de la Nouvelle-France par Guillaume Delisle (1718)
  1. À la fin de sa vie, il écrivait toujours « Delisle ». Walckenaer p. 1
  2. Voir la signature sur ses cartes disponibles sur commomns
  3. Les descendants de Nicolas Sanson publiaient encore des cartes sans tenir compte de ces données. Walckenaer, Delisle (Guillaume) p. 2 sur Google Livres
  4. Pour la Chine, il correspond avec Karel Slavíček (cs) (« Voir cinsky.cz »,‎ 2009-02-26 (consulté en 2012-04-27))
  5. Font., « Le procès dura six ans. » p. 420 sur Google Livres
  6. Walckenaer, Delisle (Guillaume) p. 3 sur Google Livres
  7. Raymonde Litalien, Jean-François Palomino et Denis Vaugeois, La mesure d'un continent : Atlas historique de l'Amérique du Nord, 1492-1814 sur Google Livres (Chapitre intitulé « Les géographes de cabinet ») Quant aux erreurs que les auteurs relèvent, ils font remarquer : « Pour la plupart, ces erreurs étaient situées à la périphérie de la carte, en des zones récemment visitées, mais pour lesquelles les cartographes manquaient de sources pour contrevérifier les renseignements. »
  8. Fonds Guillaume de L'Isle (P534) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).
  9. Le 27 avril 2012

Sur les autres projets Wikimedia :