Guillaume Courtois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Courtois.

Guillaume Courtois, dit Guglielmo Cortese ou Il Borgognone, né le 20 janvier 1626 à Saint-Hippolyte, mort le 15 juin 1679, est un artiste peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guillaume Courtois est le frère du peintre jésuite Jacques Courtois. L'essentiel de sa carrière s'est déroulé à Rome.

Comme son frère, il naît à Saint-Hippolyte dans le Doubs, d'un père peintre, Jean Courtois. Ensemble, père et fils feront le voyage en Italie alors que Guillaume est encore enfant.

Il arrive à Rome vers 1638 et entre dans l'atelier de Pierre de Cortone, s'exerçant au dessin sur le vif et à la copie d'artistes comme Giovanni Lanfranco et Andrea Sacchi. Il étudie également les peintres bolonais et Givovanni Barbieri, et se forge un style classique avec une légère tendance maniériste, à la manière de Carlo Maratta.

Il peint La Bataille de Josué dans la galerie du Palais du Quirinal, la Crucifixion de saint André dans l'église Saint-André du Quirinal, diverses œuvres pour les jésuites, parfois en collaboration avec son frère. Sa dernière œuvre est Le Christ s'adressant à Marthe.

Guillaume Courtois meurt de la goutte le 15 juin 1679.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Cet article est la traduction de l'article anglais de Wikipédia.

  • Jean-Marie Thiébaud, Officiers seigneuriaux et anciennes familles de Franche-Comté, Lons-le-Saunier, Marque-Maillard, tome 1er, p. 284, 288, 289.