Guillaume Ademar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miniature de Guillaume extraite d'un chansonnier Lombard du XIIIe siècle

Guillaume Ademar (Guilhem Ademar en occitan) (1190/1195–1217) était un troubadour de Gévaudan.

Fils d'un chevalier de Meyrueis, donc d'origine noble, mais pauvre, il passe sa vie entre les cours d'Albi, de Toulouse, de Narbonne, et de Catalogne. Il obtient durant sa vie une importante réputation, au point qu'un autre troubadour, Monge de Montaudon (le Moine de Montaudon), en fait la satire. Il entre dans les ordre à la fin de sa vie.

Nous possédons de lui seize poèmes, quatorze chansons, un sirventès, et une joute (partiment) avec Eble d'Ussel. Ses chansons sont ses œuvres les plus renommées. Souvent pleines d'humour, il s'y inspire de la poésie d'un de ses plus illustres contemporains : Arnaud Daniel.

Une chanson nous est resté avec sa mélodie.

Références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liste de poètes de langue occitane