Guifette moustac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Guifette moustac (Chlidonias hybrida) est la plus grande des guifettes. Elle peut être confondue avec la Sterne pierregarin en automne et en hiver. En été, son plumage est unique et l'on remarque notamment la blancheur de la joue mise en valeur par la calotte noire et le dessous gris.

Nourriture[modifier | modifier le code]

Cet oiseau capture de petits poissons, des insectes et des crustacés à la surface de l'eau

Habitat[modifier | modifier le code]

La Guifette moustac, comme les autres guifettes, hiverne en Afrique.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les principaux sites de reproduction français par ordre décroissant sont : la Dombes, la Brenne, le lac de Grand-Lieu, la Sologne, le Forez et la Brière. L'espèce niche sur un amas de végétaux à demi flottant. Trois œufs sont déposés en une seule ponte de mai à juin.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des trois sous-espèces suivantes :

  • Chlidonias hybrida delalandii (Mathews) 1912 ;
  • Chlidonias hybrida hybrida (Pallas) 1811 ;
  • Chlidonias hybrida javanicus (Horsfield) 1821.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :