Guevgueliya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guevgueliya
Гевгелија
Blason de Guevgueliya
Héraldique
Drapeau de Guevgueliya
Drapeau
Le monument de la Liberté
Le monument de la Liberté
Administration
Pays Drapeau de la Macédoine Macédoine
Région Sud-Est
Municipalité Guevgueliya
Maire Ivan Frangov
Démographie
Population 22 988 hab. (2002)
Géographie
Coordonnées 41° 08′ 22″ N 22° 30′ 10″ E / 41.13951, 22.50274341° 08′ 22″ Nord 22° 30′ 10″ Est / 41.13951, 22.502743  
Altitude 64 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Europe

Voir sur la carte administrative d'Europe
City locator 14.svg
Guevgueliya

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

Voir la carte administrative de Macédoine
City locator 14.svg
Guevgueliya

Géolocalisation sur la carte : Macédoine

Voir la carte topographique de Macédoine
City locator 14.svg
Guevgueliya
Liens
Site web http://gevgelija.gov.mk

Guevgueliya ou Gevgelija (Гевгелија en macédonien) est une municipalité et une ville du sud-est de la Macédoine. Elle est parfois appelée par son nom bulgare, Guevgueli (Гевгели), dans les sources francophones anciennes. La municipalité comptait 22 988 habitants en 2002 et s'étend sur 317 km2. La ville en elle-même compte 15 685 habitants, le reste de la population étant réparti dans les villages alentour. Guevgueliya se trouve sur le Vardar et c'est le principal point de passage entre la Grèce et la République de Macédoine puisqu'elle est traversée par l'autoroute et la voie ferrée qui relient Skopje à Thessalonique. Guevgueliya est connue pour ses nombreux casinos qui lui valent le surnom de « Las Vegas macédonien ».

Guevgueliya est entourée par les municipalités macédoniennes de Kavadartsi, Demir Kapija, Valandovo et Bogdantsi ainsi que par la Grèce.

Géographie[modifier | modifier le code]

Paysage de la municipalité près de Miravtsi

La municipalité de Guevgueliya s'étend sur la vallée du Vardar, orientée du nord au sud et son territoire est majoritairement constitué de petites collines formées par l'activité tectonique et l'érosion. La plus haute de ces collines culmine à 88 mètres d'altitude, tandis que le point le plus bas du territoire est à 45 mètres d'altitude. Ce dernier point correspond au franchissement de la frontière grecque par le Vardar. Les forêts couvrent 28 350 hectares, tandis que les pâturages couvrent 2 652 hectares et les terres cultivées, 7 800 hectares. Guevgueliya jouit d'un climat méditerranéen[1].

La municipalité est soumise à une forte activité sismique et le dernier grand tremblement de terre s'est déroulé en 1931. En 1990, un séisme de magnitude 5,6 sur l'échelle de Richter a toutefois eu lieu, son épicentre se trouvant à 25 kilomètres au sud de la ville[1].

En plus de la ville de Guevgueliya, la municipalité comprend les villages de Bogoroditsa, Gabrovo, Davidovo, Kovanets, Konsko, Moïn, Miletkovo, Miravtsi, Mrzentsi, Negortsi, Novo Konysko, Petrovo, Prdeytsi, Sermenin, Smokvitsa et Houma.

Histoire[modifier | modifier le code]

Guevgueliya est une ville jeune puisqu'elle ne s'est développée qu'au milieu du XIXe siècle. C'est alors une station pour les commerçants ottomans et compte de nombreuses auberges. En 1873, la ligne ferroviaire qui relie Thessalonique à Skopje est construite et en 1886, la ville reçoit des fonctions administratives. L'industrie se développe surtout entre 1860 et 1912 et s'ajoute aux activités agricoles traditionnelles[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2002, la municipalité n'avait pas les mêmes limites qu'aujourd'hui, puisqu'en 2003, celle de Miravtsi, plus petite, lui fut rattachée. Ensemble, elles comptaient[3] :

Administration[modifier | modifier le code]

La municipalité est administrée par un conseil élu au suffrage universel tous les quatre ans. Ce conseil adopte les plans d'urbanisme, accorde les permis de construire, il planifie le développement économique local, protège l'environnement, prend des initiatives culturelles et supervise l'enseignement primaire. Le conseil compte 19 membres[4]. Le pouvoir exécutif est détenu par le maire, lui aussi élu au suffrage universel. Depuis 2009, le maire de Guevgueliya est Ivan Frangov, né en 1969[5].

Suite aux élections locales de 2009, le Conseil de Guevgueliya était composé de la manière suivante[4] :

Parti Sièges
Parti démocratique pour l'Unité nationale macédonienne (VMRO-DPMNE) 7
Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM) 7
Groupe d'électeurs 2
LDP 1
DPMS 1
PVM 1

Économie[modifier | modifier le code]

Guevgueliya profite beaucoup de sa situation sur l'autoroute qui traverse les Balkans du nord au sud et de nombreuses entreprises grecques s'y installent, profitant des prix dérisoires des terrains et de la main d'œuvre ainsi que de la stabilité économique macédonienne. La ville compte aussi plusieurs grands hôtels de standing, comme un Sheraton et un California Resort, et un grand nombre de casinos. Il existe également plusieurs projets d'établissements thermaux.

Culture[modifier | modifier le code]

La municipalité comprend quelques sites archéologiques, comme Vardarski Rid. Cette colline est située à proximité de la ville et sa situation en surplomb du Vardar en fait un lieu privilégié pour se défendre et se protéger des inondations. Le site a été occupé de la Préhistoire au Moyen Âge et présente une superposition complexe de vestiges de nombreuses époques différentes[6].

La ville de Guevgueliya en elle-même est récente et ne compte que de rares édifices anciens, construits au XIXe siècle. Il s'agit de quelques immeubles ainsi que d'un hammam et des églises de l'Ascension et Saint-Cyrille-et-Méthode[6].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (mk) Site de la municipalité - Relief
  2. (mk) Site de la municipalité - Histoire
  3. (mk)(en) Recensement de 2002
  4. a et b (mk) Site de la municipalité - Membres du conseil
  5. (mk) Site de la municipalité - Maire
  6. a et b (mk) Site de la municipalité - Culture