Gueudecourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gueudecourt
Le clocher
Le clocher
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Somme
Arrondissement Péronne
Canton Combles
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Combles
Maire
Mandat
Damien Guise
2014-2020
Code postal 80360
Code commune 80397
Démographie
Gentilé Gueudecourtois
Population
municipale
101 hab. (2011)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 03′ 34″ N 2° 50′ 36″ E / 50.0594, 2.843350° 03′ 34″ Nord 2° 50′ 36″ Est / 50.0594, 2.8433  
Altitude Min. 104 m – Max. 147 m
Superficie 4,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gueudecourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gueudecourt

Gueudecourt est une commune française, située dans le département de la Somme en région Picardie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ces noms de localités se terminant par -court sont le plus souvent des hameaux ou de petits villages. L'appellatif toponymique -court (français moderne cour) est issu du gallo-roman CORTE qui signifie « domaine ». Cet appellatif est généralement précédé d'un nom de personne germanique.

Ces formations toponymiques datent du Moyen Âge. Cette façon de nommer les lieux serait liée à l'apport germanique du VIe siècle[Note 1],[1].

Le premier élément Gueude- s'explique par un nom de personne germanique [2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Gueudecourt est située dans la plaine, à la limite nord-est du département de la Somme, dans une sinuosité de la frontière avec le département du Pas-de-Calais, juste au Sud de Bapaume, entre Le Sars (à l'Ouest) et Le Transloy (à l'Est).

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Nature du sol et du sous-sol[modifier | modifier le code]

Le sol de la commune est pour les 14/15e argileux et argilo-calcaire. le 1/15e restant est composé de calcaire d'argile et de cailloux[3].

Relief, paysage, végétation[modifier | modifier le code]

Le relief de la commune est celui d'une plaine ondulée. Le point culminant est à 121 m d'altitude[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de cours d'eau qui traverse la territoire de la commune. La nappe phréatique se trouve à 30 mètres de profondeur[3].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Gueudecourt est tempéré océanique.

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Urbanisme et aménagement du territoire[modifier | modifier le code]

Entièrement détruit pendant la Grande Guerre, le village de Gueudecourt a été reconstruit dans l'Entre-deux-guerres. Les constructions de brique domine dans le village. Une originalité est à noter, le campanile et sa cloche.

Comme dans de nombreuses communes de ce secteur du département de la Somme, l'habitat est groupé au village-centre. Il n'y a ni hameau, ni ferme isolée dans la commune.

Activités économiques et de services[modifier | modifier le code]

L'agriculture reste l'activité principale du village. Il n'y a pas d'activités industrielles et les services marchands et non-marchands sont très peu nombreux.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Gueudecourt
[4]. Ligny-Thilloy
(Pas-de-Calais)
Beaulencourt
(Pas-de-Calais)
Flers Gueudecourt
Mesnil-Martinsart Ginchy Lesbœufs

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 101 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
362 310 310 341 412 416 420 436 423
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
408 411 397 382 368 350 342 332 292
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
310 301 296 135 175 159 144 164 145
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
137 106 87 76 81 104 103 103 101
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Suzanne Guise    
mars 2008[7] en cours
(au 6 mai 2014)
Damien Guise   Réélu pour le mandat 2014-2020 [8]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • L'ancienne seigneurie de Gueudecourt dépendait des états d'Artois et de Lille[4].
  • Le 3 janvier 1871, des batteries allemandes tirèrent, depuis Gueudecourt, sur les soldats français situés aux environs de Bapaume[4].
  • Le village a été particulièrement éprouvé lors de la Première Guerre mondiale. Complètement rasé entre 1916 et 1918, il a été reconstruit après la guerre. Trois routes mènent au village : sur chacune, un cimetière militaire

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le monument Terre-Neuvien se situe entre Gueudecourt et Beaulencourt.
Une tranchée sinueuse serpente au pied d'un rocher artificiel surmonté d'un caribou. Le monument est entouré d'arbres qui constituent un bosquet dominant le vallon.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Proposition émise en 1976, par Maurice Lebègue, professeur de Français à l'Ecole normale d'instituteurs d'Amiens, suite à un travail réalisé sur l'origine des noms des communes de la Somme.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Chaurand et Maurice Lebègue, Noms de lieux de Picardie, éditions Bonneton, 232 p., novembre 2000, p. 71 à p. 80, (ISBN 978-2-862-53265-3)
  2. Ernest Nègre, op. cit.
  3. a, b et c Notice géographique et historique sur la commune de Gueudecourt, rédigée par Monsieur Lescarcelle, instituteur, 1899, Archives départementales de la Somme
  4. a, b, c, d et e Notice géographique et historique rédigée par l'instituteur, M. Lescarcelle, 1899, Archives départementales de la Somme, Amiens
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  7. Liste des maires de la Somme
  8. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme,‎ 6 mai 2014 (consulté le 9 juin 2014)
  9. http://clochers.org/Fichiers_HTML/Accueil/Accueil_clochers/80/accueil_80397.htm