Guerres de religion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guerre de religion.
Saint Barthélemy, le 24 aout 1572
Massacre de la population de la ville néerlandaise d'Oudewater par les Espagnols pendant la Guerre de Quatre-Vingts Ans.

Les guerres de religion sont une série de conflits qui, en Europe, opposèrent les protestants et les catholiques aux XVIe et XVIIe siècles.

Liste des principaux conflits[modifier | modifier le code]

Au XVIe siècle :


Au XVIIe siècle :


Au XVIIIe siècle  :

Résumé[modifier | modifier le code]

C'est dans le Saint-Empire romain germanique où naît le protestantisme (réforme luthérienne), qu'apparaissent les premières guerres de religion. La guerre des paysans allemands qui se déroule de 1524 à 1526, mêle tout à la fois des causes sociales et religieuses. La paix d'Augsbourg (1555) met un terme au conflit religieux pendant plus d'un demi-siècle. Les hostilités reprennent au XVIIe siècle avec la guerre de Trente ans qui opposa de 1618 à 1648, les princes et souverains protestants et catholiques. Par son enjeu géopolitique, elle implique plusieurs pays voisins de l'Empire, comme la France, le Danemark, la Suède et la Hongrie.

En France, les guerres de religion constituent une série de huit conflits qui se sont déroulés entre 1562 et 1598. Elles s'amorcent sous le règne de François II avec la conjuration d'Amboise (1560) et trouvent leur apothéose avec le massacre de la Saint-Barthélemy (1572). Elles se terminent par la signature de l'édit de Nantes en 1598. En Basse-Navarre, royaume distinct du royaume de France au XVIe siècle, un conflit de même nature eut lieu de 1560 à 1572. À la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle, la révocation de l'édit de Nantes (1685) amena le roi de France Louis XIV à lancer une série de campagnes de persécutions religieuses — connues notamment sous le nom de « dragonnades » — contre les populations protestantes à l'intérieur même du royaume de France, celles-ci aboutissant finalement à la guerre des Cévennes menée contre les Camisards.

Dans les Pays-Bas espagnols, les guerres de religion ont pris la forme d'une guerre d'indépendance connue sous le nom de guerre de Quatre-Vingts Ans.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]