Guerre vénéto-ottomane (1537-1540)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guerre vénéto-ottomane.

La guerre vénéto-ottomane de 1537-1540 fut l'un des conflits opposant l'Empire ottoman en pleine expansion, appuyé par la France, et la république de Venise, appuyée à partir de 1538 par une alliance baptisée « Sainte Ligue ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Sainte Ligue (1538).

Poussé par un parti belliciste mené par l'amiral Barberousse, le sultan Soliman le Magnifique déclara la guerre à Venise au début de 1537[1].

Les principaux épisodes furent le siège de Corfou (1537) (en), la conquête des Cyclades, la bataille de Prévéza (1538) et le siège de Castelnuovo (1539).

La paix fut signée en 1540, les Vénitiens obtenant un traité favorable pour leurs intérêts commerciaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Louis Bacqué-Grammont, L'apogée de l'Empire ottoman, in Histoire de l'Empire ottoman, Fayard 1989, p 153