Guerre du Colorado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guerre du Colorado
Une délégation de chefs cheyennes, kiowas et arapahos à Denver, Colorado le 28 septembre 1864. Black Kettle est le deuxième en partant de la gauche dans la première rangée.
Une délégation de chefs cheyennes, kiowas et arapahos à Denver, Colorado le 28 septembre 1864. Black Kettle est le deuxième en partant de la gauche dans la première rangée.
Informations générales
Date 1863 ‑ 1865
Lieu Colorado, Wyoming, Nebraska
Issue incertaine
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis Cheyennes
Arapahos
Lakotas
Commandants
John Chivington
William O. Collins
Robert Byington Mitchell
Black Kettle
Roman Nose
Spotted Tail
Guerres indiennes

La guerre du Colorado s'est déroulée de 1863 à 1865 entre, d'une part les tribus amérindiennes Cheyennes et Arapahos, et d'autre part les colons américains et leurs milices dans le territoire du Colorado et les régions adjacentes. Les tribus Kiowas et Comanches ont joué un rôle mineur dans les actions perpétrées dans le sud du territoire le long de la rivière Arkansas, tandis que les Sioux ont joué un rôle important dans les actions perpétrées le long de la South Platte. Le gouvernement fédéral et les autorités du Colorado ont participé à travers la constitution des volontaires du Colorado, une milice de citoyens, tandis que l'armée des États-Unis n'a joué qu'un rôle mineur. La guerre a été intense dans les plaines de l'est du Colorado. L'un des plus célèbres épisodes de la guerre est le massacre de Sand Creek, en novembre 1864. La bataille, initialement décrite par la presse américaine comme une grande victoire, a plus tard été décriée pour sa brutalité génocidaire. Des auditions de l'armée et du Congrès ont établi plus tard la culpabilité de John Chivington, commandant des volontaires du Colorado, et de ses troupes.

Notes et références[modifier | modifier le code]