Guerre des Émeus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un émeu.

La guerre des Émeus, ou Grande Guerre des Émeus, est une opération de gestion de la faune « nuisible » entreprise en Australie à la fin de 1932 pour répondre aux préoccupations de la population de Campion, en Australie-Occidentale, sur le nombre d'émeus vivant dans la région, qu'elle affirmait pris de folie. Pour essayer de réduire la population d'émeus, un gros oiseau indigène d'Australie, les soldats du régiment royal de l'Artillerie australienne employèrent deux mitrailleuses, ce qui conduisit les médias à adopter le nom de « Guerre des Émeus » pour parler de l'incident.

Deux campagnes de destruction successives furent un échec, mais les fermiers demandèrent le renouvellement de l'opération en 1934, 1943 et 1948 ; le gouvernement refusa[1]. Il se contenta de prolonger le système de récompenses mis en place depuis 1923, avec une certaine efficacité : en 1934, 57 034 récompenses furent demandées en six mois[2].

Finalement, vingt ans plus tard, les fermiers optèrent pour la construction de clôtures infranchissables, pour lesquelles le gouvernement australien débloqua des milliers de dollars en 1953[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Murray Johnson, « 'Feathered foes': soldier settlers and Western Australia's 'Emu War' of 1932 », Journal of Australian Studies, no 88,‎ 2006, p. 147–157 (ISSN 1444-3058)
  2. Libby Robin, Leo Joseph et Rob Heinshohn, Boom and bust: bird stories for a dry country, CSIRO Publishing,‎ 2009 (ISBN 064309606X et 9780643096066, lire en ligne), p. 256
  3. La Grande Guerre des Émeus NatureXtreme, Desbrosses S. (2012). Consulté le 28 janvier 2012.

Lien externe[modifier | modifier le code]