Guerre de Succession de Juliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guerre de Succession.
Siège de Juliers (1610).
Siège d’Erkelenz (10 mai 1610).

La Guerre de Succession de Juliers, ou Guerre de Juliers-Clèves, est un conflit qui commença en 1609 et se termina en 1614 par la signature du Traité de Xanten.

Contexte[modifier | modifier le code]

Quand Jean-Guillaume, duc de Juliers, Clèves et Berg mourut le 25 mars 1609, il n'avait pas d'héritier légitime pour lui succéder. Par conséquent, Philippe Louis de Neubourg, duc de Neubourg et l'Électeur Jean III Sigismond de Brandebourg revendiquèrent tous deux le duché. Henri IV de France et les représentants des Provinces-Unies étaient inquiets de la possibilité que l'Empereur Rodolphe II confisquât le trône du duché de Juliers-Clèves-Berg. L'Empereur Rodolphe envisagea effectivement d'ajouter des territoires aux possessions existantes des Habsbourg aux Pays-Bas. En fin de compte, les troupes du Saint-Empire romain germanique occupèrent la forteresse de Juliers.

Conflit[modifier | modifier le code]

Finalement, l'empereur Rodolphe retira sa revendication au trône et soutint quelque temps la Maison de Wettin (Duc de Saxe) et leur revendication de Juliers-Clèves-Berg. Toutefois, la revendication faite par la Maison de Wettin fut finalement retirée. C'est quand le duc Wolfgang-Guillaume et l'Électeur Jean-Sigismond firent connaître leurs revendications au trône que le conflit prit de l'ampleur. Le roi Henri IV suggéra que les terres soient divisées entre le Duc de Neubourg et l'Électeur. Le comte de Hesse recommanda que les deux monarques gouvernassent Juliers-Clèves-Berg conjointement. Les deux prétendants acceptèrent de régner ensemble et ils promirent également de maintenir la tolérance religieuse inscrite dans le recès de Dortmund du 10 juin 1609. Même si la forteresse de Juliers était encore occupée par les forces de l'Empereur Rodolphe, elle fut finalement assiégée par les troupes des Provinces-Unies, du Brandebourg et du Palatinat. Le siège commença le 28 juillet 1610 et se termina le 2 septembre 1610 avec la reddition de la forteresse et le retrait des troupes impériales.

Suites[modifier | modifier le code]

Après le conflit, le recès de Dortmund fut rejeté par les villes de Clèves, Marck, Juliers, Berg et Ravensberg puisque l'accord avait été élaboré sans le consentement de ces cinq villes. Surtout, les cinq villes préféraient être représentées par un prince plutôt que deux. Finalement, le Recès de Dortmund fut remplacé par le traité de Xanten.

Conséquences[modifier | modifier le code]

La Guerre de Succession de Juliers-Clèves est l'un des évènements précurseurs de la guerre de Trente Ans.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]