Guerre de Jinshin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guerre de Jinshin
Informations générales
Date 672
Lieu Japon
Casus belli Lutte pour la succession impériale
Issue Victoire du prince Ō-ama, qui devient l'empereur Temmu.
Belligérants
Partisans du prince Ō-ama. Partisans de l'empereur Kōbun

La guerre de Jinshin (壬申の乱, Jinshin no Ran) était une guerre de succession qui a eu lieu au Japon en 672 à la suite de la mort de l'empereur Tenji. À l'origine, Tenji avait désigné son frère le prince Ō-ama comme successeur, mais avait ensuite changé d'avis à la naissance de son fils le prince Ōtomo en faveur de ce dernier.

Déroulement[modifier | modifier le code]

À la mort de son père, Ōtomo monte sur le trône et devient l'empereur Kōbun. Ō-ama, qui s'était retiré dans les montagnes à Yoshino dans la province de Yamato, revient à la tête d'une armée. Les nobles prennent alors parti pour l'un ou l'autre des prétendants et l'événement dégénère en guerre civile. L'armée du prince Ō-ama, qui marche vers l'est et la capitale de l'époque, Omikyō (province d'Ōmi), au travers des provinces de Yamato, d'Iga et Mino, rencontre celle de Kōbun dans le nord-est de la province de Mino (aujourd'hui Sekigahara). Ō-ama gagne la bataille et Kōbun se suicide après seulement huit mois de règne et Ō-ama devient alors l'empereur Temmu.

Références[modifier | modifier le code]