Guerre anglo-hanséatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La guerre anglo-hanséatique oppose de 1470 à 1474 l'Angleterre à la Ligue hanséatique menée par les villes de Danzig et de Lübeck.

Les ambitions commerciales de l'Angleterre provoquent alors de nombreuses tensions entre le royaume anglais et les villes de la Hanse et aboutissent à l'interdiction émise par la ligue hanséatique de faire du commerce avec les Anglais et la fermeture de l'accès à la mer Baltique aux navires britanniques[1].

La guerre se déroula dans la mer du Nord et dans la Manche suivant une stratégie appelée « guerre de course ». Un des personnages célèbre de la guerre est Paul Beneke, capitaine du Peter von Danzig.

La ville de Cologne s´oppose à la guerre et est temporairement exclue de la Ligue hanséatique. La guerre se termina grâce à la médiation de Charles le Téméraire par le traité d’Utrecht en 1474 qui étendit les privilèges de la Ligue hanséatique et rendit l'accès aux navires anglais à la mer Baltique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source