Guercif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guercif
جرسيف
Jarsīf, Garsif
Image illustrative de l'article Guercif
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Taza-Al Hoceima-Taounate
Province Guercif
Code postal 35100
Démographie
Population 57 307 hab. (2004)
Géographie
Coordonnées 34° 14′ N 3° 22′ O / 34.233, -3.367 ()34° 14′ Nord 3° 22′ Ouest / 34.233, -3.367 ()  
Altitude 378 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Guercif

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Guercif

Guercif (amazigh Garsif, confluent ; arabe : جرسيف) est une ville du Maroc située dans la région de Taza-Al Hoceima-Taounate, au nord-est du royaume. Elle est le chef-lieu de la Province de Guercif depuis le 1er mars 2010.

L'origine de la nomination Guercif[modifier | modifier le code]

Le nom de Guercif vient du berbere guercif qui signifie confluent, la ville étant construite au confluent de trois rivières.

Il y a plusieurs histoires locales et légendes sur cette nomination : Revient à l'époque ancienne et dit que la région était plein d'arbres qui ont des feuillets très strident ressemblent à des épées.

Une autre revient à l'époque des Idrissides, après l'assassinat du Moulay Idriss Ibn Abdellah par Jarir Chamakh, il a pris fuite ce dernier et il a suivi El Hajib Al Moulay Idriss, et à oued Moulouya il a attrapé et il a avoué en utilisant l’épée (سـيـف). Et ceci à l’opération de tirer l’épée (جـر الـسـيـف).

Localisation[modifier | modifier le code]

Guercif se trouve dans un point stratégique presque à mi-chemin entre la ville d'Oujda à l'Est du Maroc (Oujda-Guercif:160 km) et la ville de Fès au centre du pays (Guercif-Fès:180 km) sur la route nationale N 6.

Au nord-est de Guercif on retrouve la ville de Nador à 135 km et au sud on retrouve la ville de Missour à 170 km sur la route nationale N 15.

Transport[modifier | modifier le code]

La ville de Guercif possède des petits taxi verts qui permettent de se déplacer à l'intérieur de la commune, pour pouvoir quitter la ville il y a des grands taxis blanc, une ligne de chemin de fer ainsi qu'une gare routière se situant à la sortie de la ville au sud. La ville possède trois grands axes routiers qui permettent de desservir les villes de Nador (S333 au nord) ,Taourirt et Oujda (N6 a l'est) ainsi que Taza et Fès (N6 a l'ouest).

Économie[modifier | modifier le code]

La ville de Guercif est aujourd’hui considérée comme une région attractive en termes d'investissements malgré le délaissement de l'État marocain, et profite surtout d'atouts comme l'agriculture puisqu'elle tient une place importante parmi les leadeurs au Maroc dans la production de l'olive. Ajoutant à cela une forte population résidente à l'étranger surtout en Espagne et en France, cela a une conséquence positive sur la région. Guercif est le centre urbain de la tribu des Houaras.C'est une ville riche

Personnalité[modifier | modifier le code]

  • Allal ben Abdallah, (1916-1953), résistant marocain : le 11 septembre 1953, il trouva la mort en essayant d'assassiner le sultan Ibn Arafa[1] (que les Français venaient de mettre à la place de Mohammed V).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Peyron, « Guercif », dans Encyclopédie berbère, vol.21 (Edisud 1999), p. 3234-3236