Gueorgui Vladimov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gueorgui Vladimov

Nom de naissance Gueorgui Volossevitch
Activités Ecrivain
Naissance 19 février 1931
Kharkov (République socialiste soviétique d'Ukraine)
Décès 19 octobre 2003
Francfort
Langue d'écriture Russe

Gueorgui Nikolaïevitch Vladimov est un écrivain dissident soviétique. Né le 19 février 1931 à Kharkiv (Kharkov), il est décédé à Francfort (Allemagne) le 19 octobre 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'instituteurs ukrainiens, il poursuit une carrière de critique littéraire. En 1956,il devient rédacteur de la revue littéraire non-conformiste Novy Mir. Lors du 4ème congrès de l'union des écrivains en 1967, il défend la liberté artistique et demande de débattre de la Lettre d'Alexandre Soljénitsyne sur les droits de l'écrivain.

En 1977, il prend la tête de la section moscovite d'Amnesty International, qui était alors interdite en URSS.Il a dû émigrer en Allemagne de l'ouest en 1983, il écrit alors dans la revue russophone Facets.

Il a reçu le prix Booker russe pour Le Général et son armée, en 1995.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Le Grand filon (1961)
  • Le Fidèle Rouslan (diffusé sous forme de samizdat en URSS; 1982 Allemagne)
  • Ne faites pas attention Maestro (1983)
  • Trois minutes de silence (1969)
  • Le Général et son armée (1994), Prix Booker russe en 1995

Références[modifier | modifier le code]