Guennadi Ziouganov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guennadi Andreïevitch Ziouganov
Guennadi Ziouganov, à Moscou, le 1er mai 2012.
Guennadi Ziouganov, à Moscou, le 1er mai 2012.
Fonctions
Président du KPRF
En fonction depuis le 14 février 1993
Prédécesseur Création du parti
Premier secrétaire de l'Union des partis communistes
En fonction depuis le 23 janvier 2001
Prédécesseur Oleg Shenin
Député à la Douma
En fonction depuis le 13 janvier 1994
Biographie
Date de naissance 26 juin 1944 (70 ans)
Lieu de naissance Mymrino Drapeau de l'URSS Union soviétique
Nationalité Drapeau : URSS Soviétique (1966-1991)
Drapeau : Russie Russe (depuis 1991)
Parti politique PCUS (1966-1991)
KPRF(depuis 1993)
Conjoint Nadejda Vitalyevna
Enfant(s) Andrey (né en 1968)
Tatiana (née en 1974)
Profession Professeur

Signature

Guennadi Andreïevitch Ziouganov (en russe : Генна́дий Андре́евич Зюга́нов ; né le 26 juin 1944) à Mymrino en RSFSR, en Union soviétique est un homme politique russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre au PCUS en 1966, après des études de mathématiques et de marxisme-léninisme, il a fait une carrière classique d'apparatchik communiste ; en 1986, il entre dans l'appareil du comité central du PCUS et prône une ligne conservatrice face aux réformateurs gorbatchéviens.

Le PCUS dissous au lendemain du putsch d'août 1991, une crise institutionnelle oppose le président Boris Eltsine au Soviet suprême à l'automne 1991. La formation de Ziouganov participe cependant aux législatives de la fin de l'année puis fonde le Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF) en 1993

Aux élections de 1995, le Parti communiste de la Fédération de Russie devient la première force de la Douma avec 157 sièges. Lors de l'élection présidentielle de 1996, Ziouganov recueille au second tour, officiellement, 40,3 % des suffrages face à Boris Eltsine. Les élections sont cependant entachées de fraude, au point que certains (dont le président Dmitri Medvedev) affirment qu'elles n'auraient en réalité pas été remportées par Eltsine mais par Ziouganov[1].

Pendant le deuxième mandat du Président russe, Ziouganov ne cessera de réclamer un gouvernement d'union nationale et la démission de Boris Eltsine.

Il est désigné candidat du KPRF pour l'élection présidentielle du 2 mars 2008, où il rassemble 17,72 % des voix. La même année, il appelle à la « re-stalinisation » de la Russie. Il fait l'objet depuis le 24 juillet 2014 d'un mandat d'arrêt de la part de l'Ukraine pour s'être opposé à l'interdiction en Ukraine du Parti communiste d'Ukraine.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Russie après l'an 2000 - Vision géopolitique d'un nouvel État (1997)
  • La mondialisation et l'avenir de l'humanité (2004)
  • La protection de notre monde. Sur la politique étrangère du Parti communiste (2006)
  • Aller de l'avant (2007)
  • 100 anecdotes de Ziouganov (2007)
  • Staline et le présent (2009)
  • Sur la rupture (2009)
  • Lénine, Staline, la victoire! (2010)
  • Ce que nous offrons à la nation (2010)
  • L'ère de Staline. les chiffres, les faits, les conclusions (2010)
  • Avant l'aurore (2011)
  • Réduction de l'esclavage mondial de la Russie, ou la «mondialisation à l'américaine" (2011)
  • L'Effondrement de la contre-révolution (2011)
  • Communistes du 21ème. pour la patrie! pour la victoire! (2012)
  • Parti des travailleurs (2013)
  • Regard vers l'avenir (2013)
  • Base idéologique et théorique du parti (2013)
  • Il n'est pas trop tard... (2013)
  • Nous sommes les enfants d'une maison (2013)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :