Guelendjik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guelendjik
Геленджик
Blason de Guelendjik
Héraldique
Guelendjik et sa baie s'ouvrant sur la mer Noire.
Guelendjik et sa baie s'ouvrant sur la mer Noire.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord-Caucase
District fédéral Sud
Sujet fédéral Flag of Krasnodar Krai.svg Kraï de Krasnodar
Maire Viktor Khrestine
Code postal 353460 — 353497
Code OKATO 03 408
Indicatif +7 86141
Démographie
Population 61 391 hab. (2013)
Densité 3 187 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 33′ N 38° 05′ E / 44.55, 38.08344° 33′ Nord 38° 05′ Est / 44.55, 38.083  
Superficie 1 926 ha = 19,26 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1831
Statut Ville depuis 1915
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Guelendjik

Géolocalisation sur la carte : Kraï de Krasnodar

Voir sur la carte administrative du Kraï de Krasnodar
City locator 14.svg
Guelendjik

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Guelendjik

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Guelendjik
Liens
Site web gelendzhik.org
Sources
Liste des villes de Russie

Guelendjik (en russe : Геленджик) est une ville du kraï de Krasnodar, en Russie. Sa population s'élevait à 61 391 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Guelendjik est située au bord de la baie de Guelendjik, sur le littoral de la mer Noire, entre Novorossiisk et Touapsé, à 89 km — 178 km par la route — à l'ouest de Krasnodar.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans l'Antiquité, la baie de Guelendjik fut le site d'un avant-poste grec, mentionné sous le nom de Torikos dans le Périple de Pseudo-Scylax. Il est inconnu dans les sources hellénistiques, mais réapparaît dans les sources romaines sous le nom de Pagrae, en 64 av. J.-C. La colonie fut anéantie par les envahisseurs Huns. Au Moyen Âge, le site était important pour les marchands génois, qui appelaient le village côtier Maurolaca.

Avant que la Russie ne s'assure le contrôle du littoral par le traité d'Andrinople (1829), la traite des esclaves était pratiquée entre les habitants des montagnes et l'Empire ottoman. Comme les beautés circassiennes étaient généralement échangées contre de l'or et d'autres marchandises, avant d'être emmenées dans les sérails turcs, le marché était connu sous le nom de Guelendjik (littéralement, épouses blanches). En 1831, l'un des premiers forts du littoral de la mer Noire fut construit à Guelendjik, mais au déclenchement de la guerre de Crimée, il fut détruit et abandonné. Les Cosaques le rétablirent en 1864, à la fin du conflit russo-circassien. Il fut appelé stanitsa Guelendjiksaïa, puis Guelendjik en 1915 en accédant au statut de ville.

Durant la période soviétique, Guelendjik a d'abord été une station balnéaire et un lieu de villégiature. Elle possède des plages de sable, trois parcs, deux télésièges et deux églises orthodoxes (datant de 1909 et 1913). Les environs de Guelendjik sont réputés pour une série de chutes d'eau, des dolmens, deux très anciens bois de pins et de genévriers, et le Sail Rock, situé à 17 km du centre-ville.

Dans le village côtier d'Arkhipo-Ossipovka, sur le territoire de Guelendjik, se trouve le terminal du gazoduc Blue Stream, qui relie la Russie à la Turquie sur le fond de la mer Noire.

En juillet 2012, Guelendjik a été touché par les inondations qui ont dévasté la région, à la suite de pluies diluviennes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1]

Évolution démographique
1897* 1926* 1959* 1970* 1979*
1 800 4 483 14 131 29 086 36 533
1989* 2002* 2010* 2012 2013
47 711 50 012 24 980 58 058 61 391


Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :