Guccio Gucci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guccio Gucci

Naissance 26 mars 1881
Florence - Italie
Décès 2 janvier 1953 (à 72 ans)
Milan - Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Profession
Grand couturier, fondateur de Gucci

Guccio Gucci (né le 26 mars 1881 à Florence et mort le 2 janvier 1953 à Milan) est un maroquinier italien, fondateur de l'empire italien Gucci à Florence en 1921.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Florence, Guccio Gucci est le fils d’un artiste florentin spécialisé dans le travail du cuir. Il passe son enfance entre les grandes capitales européennes. Il y développe son génie pour la mode et l’esthétique en travaillant notamment comme maître d'hôtel à l’Hôtel Savoy de Londres.

En 1921 il fonde la marque Gucci et crée sa première boutique et collection de maroquinerie, fourrures, cuirs, bagagerie, sellerie accessoires pour l'équitation inspirées de la noblesse anglaise du monde équestre et de l'artisanat Toscan, à Florence, suivie d’une boutique dans la via Condotti de Rome en 1938, premières boutiques d'un immense empire international de couture. Ses premiers succès lui permettent de se diversifier avec des gants, des chaussures et les ceintures.

Dans les années 1940 une pénurie de matières premières due à la dictature fasciste en Italie, l'oblige à utiliser de nouvelles matières premières qui feront son succès : le lin et le bambou à la place du cuir. Le « sac bambou Gucci » créé en 1947, le foulard en soie au motif « Flora » spécialement conçu pour Grace Kelly ou encore le mocassin de Gucci, paré d’un mors en métal sont des modèles aux succès emblématiques de la marque.

1953 Guccio Gucci meurt à Milan. Ses quatre fils Aldo, Vasco, Ugo et Rodolfo et ses petits enfants lui succèdent en se livrant des luttes familiales féroces (allant jusqu'au meurtre!) pour le contrôle du groupe Gucci dont ils assurent avec succès une expansion internationale et dont ils font un des plus importants symboles de réussite commerciale, artistique et de luxe de toute l'Italie.

Musée[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2001 : La Saga Gucci par Sara Gay Forden (rédactrice en chef du magazine italien L'Una) - Édition Lattès

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]