Guamá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guamá (mort en 1532) était un chef rebelle du peuple des indiens Taïnos ayant conduit la rébellion contre la colonisation espagnole à Cuba dans les années 1530.

Après la mort du gouverneur espagnol, Diego de Velázquez [1] (1460-1524), les répressions indigènes se sont intensifiées. En 1530, Guamá avait, sous son commandement, cinquante guerriers et continuait à recruter chez les yndios. La rébellion a eu principalement lieu dans les vastes forêts de Çagua, proche de Baracoa dans l'est de Cuba, mais également dans le sud et l'ouest de la Sierra Maestra.

Guamá a été trahi et assassiné par son frère Oliguama en 1532.

Références[modifier | modifier le code]

  • (es) Duarte Oropesa, José 1989 Historiología Cubana. Ediciones Universal Miami Vol 1. ISBN 0897294904, All volumes ISBN 8439925808
  • (es) Maso, Calixto C. 1998 Historia De Cuba. Ediciones Universal. 3rd Edition Miami ISBN 0897298756
  • (es) Rousset, Ricardo V. 1918. Historial de Cuba. Libreria Cervantes, Havana, Vol. 3 pp. pp. 137–153.
  • (es) Zayas y Alfonso, Alfredo 1914. Lexografía Antillana El Siglo XX Press, Havana