Guča

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Guča Gora
Guča
Гуча
La statue du trompettiste à Guča
La statue du trompettiste à Guča
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Stari Vlah
Dragačevo
District Moravica
Municipalité Lučani
Code postal 32 230
Démographie
Population 1 768 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 43° 46′ 36″ N 20° 13′ 31″ E / 43.7767, 20.2253 ()43° 46′ 36″ Nord 20° 13′ 31″ Est / 43.7767, 20.2253 ()  
Altitude 328 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Guča

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Guča

Guča ou Goutcha (en serbe cyrillique : Гуча) est une ville de Serbie. Elle est située dans la municipalité de Lučani, district de Moravica. Au recensement de 2011, elle comptait 1 768 habitants[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Guča est située dans le centre-ouest de la Serbie, à 175 km au sud de Belgrade, non loin de la route qui relie Belgrade à Podgorica.

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
601 754 932 1 378 1 852 2 026 2 022[2] 1 768[1]


Évolution de la population

Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités (2002)[modifier | modifier le code]

Le festival de Guča[modifier | modifier le code]

Défilé folklorique pendant le festival de trompette de Guča

La ville de Guča est célèbre en Serbie, dans les Balkans et dans le Monde pour son festival de trompettes, auquel participent plusieurs centaines de milliers de visiteurs chaque année 950 000 visiteurs en 2010, dont 50 000 touristes[5] .

La traditionnelle trompette de Dragačevo - qui existe depuis presque 200 ans malgré les changements politiques et sociaux - est devenue célèbre dans le monde entier. L’amour des habitants de la région de Dragačevo pour la musique - surtout pour la trompette - a commencé sous le règne du prince Miloš Obrenović qui a exigé, en 1831, la création d'un orchestre militaire. La trompette s’est imposée, jusqu'à nos jours, comme l’instrument le plus connu qui accompagne les fêtes traditionnelles. Le son de la trompette accompagnait jadis en Serbie les grands évènements de la vie : naissances, baptêmes, mariages, slava (la fête de Saint protecteur de la maison), le départ à l’armée, les fêtes de l'État et de l'Église, les récoltes, les vendanges et les funérailles. À chaque événement correspond une musique spécifique conservant l’esprit de la tradition.

Le premier rassemblement des joueurs de trompette de Dragačevo a eu lieu, en octobre 1961, dans le jardin de l’église des Saints Michel et Gabriel à Guča. Depuis lors, il est organisé chaque année. Au début, il s'agissait d'un petit rassemblement organisé par la municipalité et les autorités politiques locales de l’époque. Mais le rassemblement a grandi et son influence a dépassé le cadre local puis national.

Le festival est aussi un rassemblement de maîtres de cérémonie et de peintres.

Lors du festival, on peut entendre des musiques très diverses provenant de différentes régions et jouées pour différentes occasions mais elles sont toujours liées aux mélodies traditionnelles. Les participants - tant les joueurs que les spectateurs - viennent non seulement de Serbie mais aussi du reste de l'Europe et d'Amérique. Les joueurs de trompette virtuoses sont, la plupart du temps, des artistes autodidactes. Ils jouent souvent à l'oreille, spontanément, avec le cœur et l’âme, mais cela n'enlève rien à la qualité de leur prestation.

Après 45 années d'organisation du festival, celui-ci a gagné sa place dans le monde des festivals de musique. Boban Marković, Milan Mladenović, Ekrem Sajdić, Elvis Ajdinović, Fejat et Zoran Sejdić ont rendu célèbre le festival de trompette de Guča dans le monde entier. Lors d'une visite au festival, Miles Davis a dit : « Je ne savais pas qu’on pouvait jouer la trompette de cette façon »[6].

Le réalisateur serbe Dušan Milić en a tiré le sujet de son film Gucha, la trompette d'or (2006).

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de Guča tient en partie des bénéfices du festival de trompette. Pour l'occasion, les habitants ayant un terrain proche du centre du village louent chambres et carrés de jardin pour les campeurs (et vous attendent dès la sortie du bus pour vous proposer un hébergement entre 5 et 7 € la nuit par personne pour une tente), cuisinent des potées au choux et au porc qu'ils vendent en portion, et vendent leur rakia maison.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  3. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  4. (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  5. http://www.guca.rs/fra/
  6. http://beoexport.com.au/en/beo-travel/aranzmani/dogadjaji-i-festivali/135-dragacevski-sabor-trubaca-guca

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]