Guêpier d'Orient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Guêpier d'Orient (Merops orientalis) est une espèce d'oiseau de la famille des Meropidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est un petit guêpier (22 à 25 cm de longueur et 29 à 30 cm d'envergure) au plumage à dominante vert bronze. La calotte et la nuque sont vert doré.

Le bec est long et incurvé vers le bas.

Guêpier d'Orient, dans le Parc national de Pench (Madhya Pradesh), Inde

Sous-espèces et répartition[modifier | modifier le code]

Le Guêpier d'Orient est représenté par huit sous-espèces :

  • viridissimus ;
  • flavoviridis ;
  • cleopatra présent de la vallée du Nil au nord du Soudan ;
  • cyanophrys en Israël et en Jordanie ;
  • muscatensis ;
  • beludschicus du sud de l'Irak au nord-ouest de l'Inde ;
  • orientalis de l'ouest de l'Inde au Bangladesh et au Sri Lanka ;
  • ferrugeiceps.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le Guêpier d'Orient consomme bien évidemment des hyménoptères (75 % de son régime en Afrique), mais aussi des coléoptères, des termites, des papillons et des diptères (dont ceux du genre Drosophila).

Intelligence[modifier | modifier le code]

le Guêpier d'Orient est capable de se « mettre à la place » de son prédateur, sous-entendu d'extrapoler ce que le prédateur peut voir ou non, faculté partagée uniquement par les Hominidae[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (2001) Handbook of the Birds of the World, Volume 6, Mousebirds to Hornbills. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 589 p.
  • Zayed M.S. (2008) Les oiseaux de l'Égypte et du Moyen-Orient. ADCOM, Dar el Kutub, 144 p.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Watve Milind, Thakar J, Kale A, Pitambekar S. Shaikh I Vaze K, Jog M. Paranjape S., « Bee-eaters (Merops orientalis) respond to what a predator can see », Animal Cognition, vol. 5, no 4,‎ décembre 2002, p. 253-259 (résumé).