Guérison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La guérison est un processus biologique par lequel les cellules du corps se régénèrent pour réduire l'espace d'une région endommagée par la nécrose. La guérison implique la suppression du tissu endommagé et le remplacement de ce tissu.

Le remplacement peut se produire de deux façons :

  • Par régénération : les cellules nécrotiques sont remplacées par le même tissu qu'auparavant ;
  • Par réparation  : le tissu originel est remplacé par un tissu cicatrisé.

La plupart des organes peuvent guérir en utilisant un mélange des deux processus.

Dans le paranormal, on retient parfois des phénomènes de guérison miraculeuse.

Il est reconnu que la médecine aide seulement à la guérison, mais ne donne pas la guérison. Elle soulage le patient en atténuant l'inflammation, la douleur ; parfois en remplaçant le tissu atteint, à d'autres moments en augmentant les défenses immunitaires, ou en inhibant l'action de bactéries/virus.

Théorie de l'autoguérison[modifier | modifier le code]

Le corps a les moyens d'autoguérison. Il détient en lui-même tous les moyens nécessaires pour éliminer ou endiguer toute maladie. Il est impératif que ces moyens soient libres de fonctionner afin que l'élimination des déchets et la nutrition cellulaire puissent s'effectuer normalement. Le corps humain a la faculté de retrouver son équilibre physique, biochimique, mental, ou encore en énergie (médecine chinoise). Cette conception s'explique par l'homéostasie: c'est-à-dire la faculté pour le corps de maintenir toutes ses composantes physiologiques à des valeurs stables. Cette théorie repose sur le fait que "Le tout dépasse la somme des parties. Le corps et l'esprit sont unis". On retrouve cette vision "globaliste" de la guérison dans les principes de l'ostéopathie par exemple[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]