Guéridon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guéridon de style Empire par l'èbeniste Charles-Honoré Lannuier
Guéridon à Fontainebleau

Un guéridon est un petit chevet à un seul tiroir avec les quatre pieds reliés par une entretoise dite tablette entrejambe pour les styles Louis XV et Louis XVI, et se permute en petite table reposant généralement sur un support central se terminant par trois doigts reposant au sol à partir du style Empire [1]. Ce type de meuble utilisé dans l'antiquité comme en témoignent les guéridons trouvés à Herculanum et Pompéi est réapparu en France vers le milieu du XVIIe siècle, puis plus tard dans le style Louis XVI et les suivants.

Service au guéridon[modifier | modifier le code]

Au XVIIe siècle, le service à table dit à la française sera remplacé au XIXe siècle par le service à la russe où les convives étaient servis à la portion ; c’est-à-dire que les plats sont placés sur un guéridon à roulettes, conservés au chaud et présentés un à un. Ce guéridon servait également à la découpe des pièces de viande et au flambage.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :