Gryon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gryon
Blason de Gryon
Héraldique
Vue du centre de Gryon
Vue du centre de Gryon
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Aigle
Localité(s) et communes limitrophes
(voir carte)
Localités :
La Barboleusaz, Les Pars
Communes limitrophes :
Ollon, Ormont-Dessus, Bex
Syndic Gilbert Anex
Code postal 1882
N° OFS 5405
Démographie
Gentilé Les Gryonnais
Lè Tatchi
Population 1 209 hab. (31 décembre 2012)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 16′ 26″ N 7° 03′ 37″ E / 46.273772, 7.060331 ()46° 16′ 26″ Nord 7° 03′ 37″ Est / 46.273772, 7.060331 ()  
Altitude 1 114 m
Superficie 1 522 ha = 15,22 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Gryon

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Gryon

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Gryon
Liens
Site web www.gryon.ch
Sources
Référence population suisse[1].
Référence superficie suisse[2]

Gryon est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district d'Aigle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Gryon est située à 1 114 m d'altitude, à 9 km à vol d'oiseau au sud-est de la ville d'Aigle. Le village est implanté sur un flanc sud de la montagne, sur les hauteurs de la vallée de la rivière Avançon, à l'ouest du massif des Diablerets, près de 700 m d'altitude plus haut que la vallée du Rhône. Le point culminant de la commune atteint 2 620 m sur les pentes du mont Culan. En 2009, 11,2% des surfaces étaient constituées d'habitations, 52,3% de zones boisées, 28,3% utilisées pour l'agriculture et 8,3% étaient zones improductives.

Le village entier et la zone de Taveyanne font partie de l'Inventaire fédéral des sites construits à protéger en Suisse.

Les communes voisines de Gryon sont Bex, Ollon et Ormont-Dessus.

Population[modifier | modifier le code]

En 2000, 87,6% de la population était francophone, 4,0% était germanophone et 3,2% anglophone. En 2008, 27,0% de la population était de nationalité étrangère. En 1850, la commune comptait 403 habitants, en 1900, 480, en 1960, 706 habitants, avec une croissance continue au cours des dernières décennies.

Économie[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la deuxième moitié du XIXe siècle, Gryon vivait principalement de l'agriculture. Avec l'ouverture en 1875 de la route reliant Gryon depuis la vallée du Rhône, le tourisme prit son essor. Le secteur tertiaire domine en 2008, avec 63,3% des actifs. Le secteur primaire emploie 3,5% des actifs, et le secteur secondaire 33,2% des actifs. La commune est principalement dépendante du tourisme, en particulier de son domaine skiable. En 2000, 53 habitants d'autres communes venaient travailler à Gryon, tandis que 256 habitants de Gryon travaillaient dans une autre commune.

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est reliée par la route depuis Bex, et par le chemin de fer Bex-Villars-Bretaye depuis le 4 juin 1900.

Domaine skiable[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Villars-Gryon.

Le domaine skiable de Gryon est relié par les pistes au domaine voisin de Villars-sur-Ollon.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente par commune et origine, Vaud, 1950-2012 », sur Statistiques Vaud (consulté le 23 avril 2013)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :