Grupa Lotos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lotus.

Grupa Lotos S.A.

Création 1975
Dates clés 2003, changement de nom, 2005, introduction en bourse
Personnages clés Paweł Olechnowicz, CEO
Forme juridique Société anonyme
Siège social Grupa Lotos S.A., ul. Elbląska 135, 80-718 Gdańsk, Drapeau de la Pologne Pologne
Actionnaires Etat polonais
Activité Extraction, raffinage et distribution de produits pétroliers
Filiales Petrobaltic (69 %)
Effectif 5 547 (juin 2006)
Site web http://www.lotos.pl/
Chiffre d’affaires 3,15 milliards d'euros (2006)
Résultat net 176 millions d'euros

Lotos, ou Grupa Lotos SA pour son nom officiel en polonais, est un holding pétrolier semi-public polonais, ayant son siège à Gdańsk. L'entreprise est la deuxième actrice nationale de son secteur, après PKN Orlen. Elle a été fondée en 1975, sous le nom de Rafineria Gdańska SA (Raffinerie de Gdańsk, en polonais) et a adopté sa dénomination actuelle en juin 2003.

Son chiffre d'affaires en 2006 est de 12,81 milliards de złotys, soit 3,15 milliards d'euros. Son bénéfice est de 715,2 millions de złotys, soit 176 millions d'euros.

Lotos fait partie de l'indice de l'indice de référence de la Bourse de Varsovie, le WIG 20, à la 17e place, après le pétrolier hongrois MOL et le groupe de médias Agora.

Identité[modifier | modifier le code]

Une locomotive de la filiale ferroviaire Lotos

Lotos rassemble 17 filiales diversifiées. Les principales sont Lotos Czechowice et Lotos Jasło, détenues à 80 % chacune depuis janvier 2006, qui sont deux raffineries situées dans les villes éponymes, la raffinerie Nafta Glimar, possédée à 91,5 %, ainsi que Petrobaltic pour l'activité d'extraction, détenue à 69 %. Les autres couvrent les lubrifiants, la pétrochimie, la production de bitumes, mais aussi le matériel de protection incendie, la maintenance électrique et mécanique, et le transport ferroviaire.

Sa raffinerie principale est située à Gdańsk, et fait l'objet d'un projet d'extension réalisé par le français Technip, à échéance 2010[1]. D'une capacité de 120 000 barils/jour, elle est la seconde du pays. Ses raffineries filialisées cumulent seulement 18 400 barils/jour. Le pétrole raffiné chez Lotos provient à 85 % de Russie, et à 5 % de Petrobaltic.L'enjeu est de diversifier ses importations, c'est pourquoi des accords avec le Koweït et la Norvège signés en 2006.

Le nombre de stations service à l'enseigne Lotos est de 400, loin derrière son concurrent PKN Orlen, et juste devant BP et Royal Dutch Shell. Ce réseau lui permet de détenir 26 % du marché de la distribution[2], signe d'une relative performance comparée au leader en Pologne, PKN Orlen qui détient une part de marché deux fois supérieure avec un réseau cinq fois plus nombreux.

Sont actionnariat est majoritairement public à 57,8 %, dont 5,9 % détenu directement par l'État polonais, et 51,9 % détenu par le holding public Nafta Polska. Le bancassureur néerlandais ING possède 5,2 %.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Yahoo Finances, « TECHNIP : contrat en Pologne avec Grupa Lotos  »,‎ 13 décembre 2007
  2. Mission économique de Varsovie, « Le marché des biocarburants en Pologne »,‎ mai 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]