Groupe d'armées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un groupe d'armées est une unité militaire regroupant plusieurs armées placées généralement sous le commandement d'un général d'armée ou d'un maréchal.

Des groupes d’armées ont été constitués au cours de la Première Guerre mondiale puis de la Seconde Guerre mondiale, notamment dans l'Armée Française, l'Armée allemande, dans l'armée impériale japonaise ou les forces alliées à l'ouest.

L’équivalent soviétique ou polonais est le front.

Groupes d'armées français en 1914-1918[modifier | modifier le code]

Le groupe d’armées n’existe pas dans l'armée en temps de paix. Il est cependant organisé par le décret du 28 octobre 1913 portant règlement sur la conduite des grandes unités : le groupe d’armées est un « ensemble d’armées dont les opérations sont liées entre elles par les plans du Général en Chef ». Le commandement du Groupe d'armées revient à un officier général issu du « Conseil Supérieur de la Guerre ».

Un premier groupe d’armées, le groupe d’armées Nord, est créé le 4 octobre 1914 sous le commandement du Général Foch. Cinq autres groupes d’armées seront mis sur pied au cours de la Grande Guerre dont deux sous commandement allié :

Groupes d'armées français en 1939-1940[modifier | modifier le code]

Trois groupes d'armées sont créés en septembre 1939 sur le Théâtre d’opération « Nord-Est » (Général Georges) le long de la frontière avec l'Allemagne, le Luxembourg et la Belgique, de la Mer du nord au Jura. Un quatrième est constitué sur ce même théâtre d’opération en mai 1940 :

Groupes d'armées allemand[modifier | modifier le code]

Groupes d'armées alliés[modifier | modifier le code]

Groupes d'armées de l'OTAN[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]