Groupe d'Himalia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Himalia.
Himalia, vu par la sonde Cassini

Le groupe d'Himalia est un groupe de satellites naturels de Jupiter qui partagent des orbites similaires.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le groupe d'Himalia regroupe quatre — et peut être cinq — satellites, qui orbitent de façon prograde autour de Jupiter sur des demi-grands axes compris entre 11 160 000 et 12 555 000 km, des inclinaison de 25,8° à 30,7° par rapport à l'équateur de Jupiter et des excentricités entre 0,11 et 0,25[1] : Léda, Himalia, Lysithéa et Élara ; S/2000 J 11, un satellite nettement plus petit que les autres, pourrait également en faire partie, mais les paramètres de son orbite ne sont pas encore connues avec précision.

Les membres du groupe apparaissent gris ; Himalia, le plus grand membre du groupe, possède des indices de couleur B-V=0,62 et V-R=0,4, similaire à un astéroïde de type C[2]. Les mesures de la sonde Cassini confirment un spectre électromagnétique sans caractéristique notable, mis à part une légère absorption à 3 μm qui pourrait indiquer la présence d'eau[3]. Les satellites pourraient avoir une origine commune, probablement par fragmentation d'un corps initial plus grand[1].

Le groupe est nommé d'après Himalia, son membre le plus grand et le plus massif. Étant progrades, l'Union astronomique internationale réserve, par convention, à ces satellites des noms se terminant en « -a » (les rétrogrades se finissant en « -e »)[4].

Liste[modifier | modifier le code]

La liste suivante récapitule les principales caractéristiques des membres du groupe d'Himalia, classés par demi-grand axe croissant. Les éléments orbitaux sont donnés pour l'époque 27 octobre 2007 (JJ 2454400.5)[5]. L'inclinaison est relative au plan de l'écliptique.

Nom Demi-grand axe[5]
(km)
Dimensions[6]
(km)
Période de révolution[5]
(d)
Inclinaison[5]
(°)
Excentricité[5]
Léda 11 098 480 20 238,86 27,37566 0,1801349
Himalia 11 493 550 170 251,73 30,16980 0,1315954
Lysithéa 11 665 380 36 257,40 26,65064 0,1409403
Élara 11 676 677 86 257,77 30,53648 0,2099335
S/2000 J 11 12 570 585 4 287,93 27,58421 0,2058175

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jewitt, David C.; Sheppard, Scott; Porco, Carolyn, Jupiter's outer satellites and Trojans, vol. 1, Cambridge University Press,‎ 2004, 263-280 p. (ISBN 0-521-81808-7, lire en ligne)
  2. (en) Rettig, Terrence W.; Walsh, Kevin; Consolmagno, Guy, « Implied Evolutionary Differences of the Jovian Irregular Satellites from a BVR Color Survey », Icarus, vol. 154, no 2,‎ 12/2001, p. 313-320 (lien DOI?, résumé)
  3. (en) Chamberlain, Matthew A.; Brown, Robert H., « Near-infrared spectroscopy of Himalia », Icarus, vol. 172, no 1,‎ 11/2004, p. 163-169 (lien DOI?, résumé)
  4. (en) Flammarion, C.; Kowal, C.; Blunck, J., « Satellites of Jupiter », Circulaire de l’UAI, no 2846,‎ 07/10/1975 (résumé, lire en ligne)
  5. a, b, c, d et e « Natural Satellites Ephemeris Service », Minor Planet Center (consulté le 3 décembre 2007)
  6. « Planetary Satellite Physical Parameters - Jovian System », Jet Propulsion Laboratory (consulté le 3 décembre 2007)