Groupe Saur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Groupe SAUR)
Aller à : navigation, rechercher

Saur

alt=Description de l'image Saur logo.svg.
Création 1933[1]
Fondateurs Pierre Crussard
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Drapeau de France Saint-Quentin-en-Yvelines (France)
Direction (président exécutif) Jérôme Le Conte[2]
Actionnaires Principaux actionnaires :
BNP Paribas
RBS
Groupe BPCE
Activité eau, propreté, ingénierie, travaux, maintenance réseaux, canalisations, loisirs, funéraire, multiservices urbains, gestion de parcours de golfs et de campings
Produits services aux collectivités locales et aux industriels
Filiales Saur, Stereau, Coved, Cise TP, Cise Maintenance, Blue Green, SG2A Hacienda, Flower Campings, Atrium
Effectif 13 000 (chiffre au 31 décembre 2012)
Site web www.saur.com
Chiffre d’affaires 1,7 Md (2012)[3]

Le groupe Saur est un ensemble d'entreprises qui accompagne les collectivités locales et les industriels dans leurs projets d'aménagement liés à l'eau, la propreté, l'énergie, l'ingénierie, les travaux et les activités de loisirs. Saur intervient en France et à l'international.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1933 qu'est créée la Société d’Aménagement Urbain et Rural (Saur) à Angoulême. Elle est alors spécialisée dans les métiers de la production et de la distribution de l’eau potable et du traitement des eaux usées. En 1984, Bouygues en devient l'actionnaire majoritaire.

Saur International voit le jour en 1994, à la suite d'un accord entre Bouygues et EDF.

Le groupe Saur rachète la filiale environnement de Saint-Gobain (Cise) en 1997. Après qu'EDF ait cédé sa participation dans le capital, Bouygues devient l'unique actionnaire en 2001, et ce jusqu'en 2005. Cette année-là, Bouygues se désengage du groupe au profit de PAI partners et ne conserve que 10 % du capital.

En 2006, Bouygues vend toutes les parts de capital qu'il lui reste. En 2007, PAI partners cède ses parts à la Caisse des dépôts et consignations (47 %), Séché Environnement (33 %) et AXA (20 %). En 2008, la Caisse des dépôts et consignations et Axa Private Equity vendent respectivement 9 % et 3 % du capital à Cube Infrastructure, fonds de Natixis[3].

En 2013, face à son endettement de deux milliards d'euros[3], la Saur est en difficultés[4],[5]. En juillet 2013, un plan de refinancement est approuvé et la dette de Hime, holding de Saur, est diminuée de moitié. L'actionnariat du groupe Saur est constitué de banques, majoritairement françaises, dont les deux principales sont BNP Paribas et le groupe BPCE. [6],[7].

Activités et Filiales[modifier | modifier le code]

Eau et assainissement[modifier | modifier le code]

Saur est un opérateur de gestion déléguée de services d’eau (gestion de l’eau potable et des eaux usées). Saur intervient pour le compte de collectivités locales et d'industriels. Saur dessert en France 6 700 communes[8],[9],[10] et sept millions de consommateurs pour les services d'eau et d'assainissement[11]. Le groupe Saur est fortement impliqué dans le développement de procédés de traitement, en particulier pour l'élimination des micropolluants[12].

Chiffres clés : 40 000 stations d'épuration et usines de traitement d'eau potable exploitées, 200 000 km de réseaux gérés, 600 millions de m3 d'eau potable produits par an[13]. En France, la Saur est le troisième opérateur pour la distribution d'eau, après Veolia et Suez[3].

Ingénierie et Construction[modifier | modifier le code]

Stereau est la filiale ingénierie du groupe Saur. Pour le compte d'entreprises industrielles ou de collectivités locales, Stereau assure « la conception[14], la construction et l'assistance à l'exploitation » de stations d’épuration et d’usines de production d’eau potable[15].
Stereau intervient également dans la construction d’usines de traitement des eaux de process et d’équipements de traitement des odeurs, des graisses, de réduction du volume des boues.

Chiffres clés : 50 ans d’existence - Plus de 2 500 stations clés en main - Plus de 10 millions d’habitants desservis par une station Stereau - 35 brevets actifs.

Propreté[modifier | modifier le code]

Coved est le pôle propreté du Groupe. Coved maîtrise l’ensemble des métiers de la collecte, du nettoyage des espaces publics, du tri, du traitement, du stockage et de la valorisation des déchets.

Chiffres clés : 3 000 collaborateurs, cinq millions d'habitants desservis, un million de tonnes de déchets collectés par an, 2,4 millions de tonnes de déchets traités par an.

Travaux[modifier | modifier le code]

Cise TP[16] conçoit, installe et réhabilite tous types de réseaux nécessaires à la distribution de l'eau, à la collecte des eaux usées et des eaux pluviales.

Chiffres clés : 1 000 chantiers et 700 km de réseaux posés par an, 600 000 m2 de bâtiments entretenus.

Énergie[modifier | modifier le code]

Dans le domaine de l'énergie, Saur exploite pour le compte de ses clients collectivités locales et industriels des unités de production d'énergies vertes à travers la méthanisation et la valorisation de biogaz.

Loisirs & Société[modifier | modifier le code]

  • Gestion de parcours de golfs[17].
  • Gestion de campings, bases de loisirs, centres aquatiques, plages.
  • Multiservices urbains : gestion des aires d'accueil des gens du voyage.

Funéraire[modifier | modifier le code]

  • Ingénierie, construction[18] et gestion de crématoriums.
  • Prestations d'accompagnement et de services aux familles.

Chiffres clés : Créé en 1995, 2 600 crémations en 2012

Saur à l'international[modifier | modifier le code]

Le groupe Saur dispose d'une longue histoire à l'international. Fondé en 1933, le groupe Saur s’est développé à l’étranger dès les années 1960, en Afrique[19] d’abord, mais aussi en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. L’arrivée de nouveaux actionnaires en 2007 a permis au Groupe de reprendre son développement, et de rapidement se déployer en Pologne[20],[21],[22], en Espagne, en Arménie et plus récemment en Arabie Saoudite[23],[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Historique », Saur, consulté le 9 novembre 2008.
  2. http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203239105232-six-mois-apres-sa-reprise-saur-change-de-dirigeant-642572.php
  3. a, b, c et d Alice Mérieux, « La vérité sur… le naufrage de Saur », Challenges, no 336,‎ 14 mars 2013, p. 58 à 59 (ISSN 0751-4417)
  4. Jean-Pierre Rodier : « Une liquidation judiciaire de la Saur est invraisemblable », Les Échos, consulté le 8 juin 2013
  5. Saur : toujours pas d'accord entre les banques et les actionnaires, Le Monde, consulté le 8 juin 2013
  6. "Accord unanime des banques" Les Échos, Accord unanime sur le plan de refinancement de Saur 2 juillet 2013
  7. La reprise de la SAUR par trois banques approuvée Le Monde Économie 26 juillet 2013 http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/07/26/la-reprise-de-la-saur-par-trois-banques-approuvee_3454251_3234.html
  8. http://www.vannes.maville.com/actu/actudet_-La-Saur-surveille-l-eau-bretonne-a-la-source_dep-1855018_actu.Htm
  9. http://www.laviedesreseaux.fr/Consultez-nos-themes-reseaux/Eau/Saur-ameliore-son-service-grace-a-la-technologie
  10. Centre opérationnel de pilotage : http://www.brivemag.fr/2011/03/02/le-centre-operationnel-de-la-saur-presente-aux-elus/
  11. Modernisation des techniques d'exploitation : http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0202529594288-saur-s-adapte-au-nouveau-modele-economique-de-l-eau-533038.php
  12. [PDF] Carboplus, pour l'élimination des micropolluants : http://www.stanton-stuart.com/wp-content/uploads/2013/03/Newsletter_-Fevrier-2013.pdf
  13. Centre de pilotage opérationnel : http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2013/01/28/10001-20130128ARTFIG00627-saur-gere-a-distance-180000km-de-reseaux-d-eau.php
  14. http://www.ouest-france.fr/2013/02/13/crozon/Pre-reception-de-travaux-a-l-usine-d-eau-de-Poraon--64562565.html
  15. « Stereau », Saur, consulté le 10 novembre 2008.
  16. http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-La-future-station-d-epuration-est-confiee-a-Saur-Cise-TP-_14070-avd-20130309-64711328_actuLocale.Htm
  17. http://golf.lefigaro.fr/actualite/vie-des-clubs/2011/11/28/01006-20111128ARTWWW00002-blue-green-vers-de-nouveaux-horizons-les-franchises-bg.php
  18. Holnon : http://www.funeraire-info.fr/lancement-du-chantier-du-crematorium-a-holnon-dans-laisne-4874/
  19. Station de Cambérène au Sénégal : http://www.enviro2b.com/2009/02/02/saur-inaugure-une-station-depuration-modernisee-au-senegal/
  20. SNG : http://ccifp.pl/gd_posttype_firms/saur-neptun-gdansk-s-a/?lang=fr
  21. SNG : http://www.waternunc.com/fr/saur30_2002.htm
  22. SNG : http://www.lesechos.fr/14/12/1992/LesEchos/16286-38-ECH_depuis-un-an-la-saur-bataille-ferme-a-gdansk.htm
  23. Saur en Arabie Saoudite : http://www.francebtp.com/reseaux/article/2011/04/20/53834/jointventure-entre-saur-marafiq-arabie-saoudite.php
  24. Saur en Arabie Saoudite : http://www.lefigaro.fr/societes/2011/02/07/04015-20110207ARTFIG00619-seche-environnement-s-installe-au-moyen-orient.php