Groupe Osvald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le groupe Osvald, baptisé à l'origine Sabotasjeorganisasjonen (« organisation de sabotage » en français), Saborg ou Sab, est une organisation norvégienne de résistance au nazisme. Active durant la Seconde Guerre mondiale, elle a effectué principalement des actions de sabotage en Norvège, notamment d'installations ferroviaires[1]. L'organisation est une émanation du groupe Wollweber, organisation de résistance présente dans plusieurs pays du Nord de l'Europe, dont elle fut l'une des branches. Le groupe Osvald a été dirigé par le militant communiste norvégien Asbjørn Sunde, qui avait pour nom de code Osvald. Le groupe recevait des ordres tant de l'Union soviétique que du gouvernement de Norvège à Londres.

L'organisation a été active à Oslo, Gjøvik, Narvik, Bergen et Stavanger, et compte à son actif plus de 100 actions de sabotage[1].

Le groupe Osvald est considéré comme le groupe de sabotage le plus actif en Norvège entre 1941 et 1944[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Lars Borgersrud, Norsk krigsleksikon 1940–1945, « Osvald-gruppen », 1995, Oslo: Cappelen. p. 319–320