Grosse vrillette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Xestobium rufovillosum • Horloge de la mort

La grosse vrillette (Xestobium rufovillosum), une espèce de coléoptères de la famille des Anobiidae, est communément appelée horloge de la mort en raison des sons qu'elle émet pendant la période d'accouplement[1].

Description[modifier | modifier le code]

Chant nuptial[modifier | modifier le code]

Pour attirer les femelles, les mâles de grosse vrillette donnent des coups de tête réguliers et répétés contre le bois. Les sons en résultant ressemblent à ceux d'une horloge. L'insecte restant généralement invisible aux yeux des humains, ceux-ci ont surnommé ce phénomène sonore l'horloge de la mort en raison de son caractère perçu comme mystérieux et inquiétant[2].

« Un coup porté discrètement avec le doigt, & qu'on aurait pu prendre pour ce petit bruit que fait derrière les tentures, en frappant la muraille de ses antennes, cet insecte vulgairement nommé l'horloge de la mort, crépita dans l'angle de la chambre... »

— Théophile Gautier, La Belle-Jenny, 1848

Dégâts causés par la grosse vrillette dans une solive en chêne.
Fichier audio
Son produit par la grosse vrillette (info)

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Dommages causés[modifier | modifier le code]

Il faut minimum 22 % d’humidité dans le bois pour 22 à 25 °C, il y a peu de risques donc dans les conditions habituelles de logement.

La grosse vrillette s'attaque principalement aux bois d'œuvre anciens ayant reçu une grande quantité d'eau : dégât des eaux, tempête, inondation. Cette forte humidité entraîne le développement de champignons (pourriture cubique par exemple). L'azote développé par le champignon plus l'eau fournit les nutriments nécessaires au développement de la larve.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]