Chien du Groenland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Groenlandais (chien))
Aller à : navigation, rechercher
Chien du Groenland
{{#if:
Chien du Groenland
Chien du Groenland

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Région d’origine
Région Drapeau du Groenland Groenland
Caractéristiques
Silhouette Fortement charpentée
Taille 60 cm et plus (M), 55 cm et plus (M)
Poil Abondant, avec un sous-poil dense.
Robe Toutes couleurs acceptées, sauf albinos
Tête Large et légèrement en dôme.
Yeux De couleur foncé de préférence.
Oreilles Triangulaires, assez petites, dressées.
Queue Longue et touffue.
Caractère Énergique et tenace.
Autre
Utilisation Chien de traîneau
Nomenclature FCI
  • groupe 5
    • section 1
      • no 274

Le chien du Groenland ou groenlandais (Grønlandshunden en danois) est une race de chien assez grande semblable au husky, utilisée comme chien de traîneau ou pour la chasse à l'ours polaire ou au phoque[1]. C'est une race ancienne descendant des chiens amenés au Groenland par les premiers Inuit[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le chien du Groenland vient des régions côtières arctiques du nord de la Sibérie, de l'Alaska, du Canada et du Groenland[2]. Les fouilles archéologiques ont prouvé que ce chien est arrivé au Groenland avec les premiers Inuits Sarqaq, il y a entre 4 000 et 5 000 ans[2]. Des objets trouvés dans les régions habitées par les Inuits confirment que ces populations, leurs traîneaux et leurs chiens proviennent de Sibérie. Des restes trouvés dans les îles sibériennes ont une datation par le carbone 14 d'environ 7000 av. J.-C.. Ce qui fait du chien du Groenland l'une des races de chien les plus anciennes.

Les Vikings, premiers Européens à s'installer au Groenland, y notèrent l'existence de cette race de chien. Plus tard, les marchands, les explorateurs et les chasseurs à la baleine utilisèrent ces chiens pour leurs traîneaux, formés pour cela par les Inuits de la région. Parmi les explorateurs ayant utilisé des chiens du Groenland comme chien de traîneau on trouve Roald Amundsen, qui en prit quatre-vingt-dix-sept pour son expédition en Antarctique, où il fut le premier homme à atteindre le pôle Sud.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Chiens du Groenland en meute à Upernavik

Le chien du Groenland appartient à la famille de races de chien de type spitz. C'est une race de forte constitution, bâtie pour supporter le travail difficile de chien de traîneau sous des conditions arctiques. La taille peut varier au sein de la race tant qu’elle ne porte pas préjudice aux moyens physiques et à l’harmonie du chien. Les mâles sont plus grands que les femelles : entre 58 et 68 centimètres au garrot pour les mâles et entre 51 et 61 centimètres pour les femelles. Les jambes sont fortes et musclées. Attachée haut, la queue est épaisse et touffue. Elle est portée en arc ou faiblement enroulée sur le dos[3].

Une caractéristique propre au chien du Groenland est un triangle situé sur les épaules et appelé « un úlo ». Ce nom provient d'un genre de couteau de la même forme et utilisé par les femmes du Groenland[réf. nécessaire].

Les yeux sont de préférence foncés, bien qu'ils puissent correspondre à la couleur de la robe. L'expression est franche et confiante. Assez petites, les oreilles sont triangulaires, avec l’extrémité arrondie, portées fermement dressées[3].

Le chien du Groenland possède un poil double très abondant avec sous-poil doux et épais et un poil de couverture droit et rude, sans boucle ni ondulation. Le poil est plus abondant sur le corps et long à la face inférieure de la queue, qui a un aspect touffu. Toutes les couleurs sont admises hormis l'albinos[3].

Tempérament[modifier | modifier le code]

Au Groenland, ces chiens sont utilisés dans à peu près les mêmes conditions que leurs ancêtres, c'est-à-dire en tant qu'animaux de trait et appréciés pour leur force et leur vitesse plutôt que pour leur tempérament malléable[4]. En raison d'un instinct de meute, le chien du Groenland nécessite un maître ferme et résolu pour être un bon animal de compagnie ou de trait[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Greenland Dog » (voir la liste des auteurs)

  1. a et b (en) Greenland Dog ; dogbreedinfo.com
  2. a et b (en) The Greenland Dog ; The Greenland Dog Club of Great Britain
  3. a, b et c « Standard FCI N°274 », sur http://www.fci.be, Fédération cynologique internationale,‎ 22 décembre 2004 (consulté le 7 novembre 2013)
  4. a et b (en) Gretel Ehrlich ; Last Days of the Ice Hunters ; National Geographic ; janvier 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]