Grisbi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wiktionnaire Cet article a pour sujet le logiciel Grisbi. Pour une définition du mot « grisbi », voir l’article grisbi du Wiktionnaire.
Grisbi
Image illustrative de l'article Grisbi
Logo

Grisbi version 0.5.8.
Grisbi version 0.5.8.

Développeur The Grisbi Team
Dernière version 1.0 (17 mars 2014) [+/-]
Environnements Multiplate-forme
Langues Multilingue
Type Comptabilité personnelle
Licence GNU GPL
Site web www.grisbi.org

Grisbi est un logiciel libre de comptabilité personnelle.
C'est un logiciel sous licence GNU GPL, disponible sous GNU/Linux, Mac OS X, Windows, Solaris et FreeBSD. Il a été écrit en C, utilise la bibliothèque GTK+ et a été initié par Cédric Auger. Aujourd'hui, de nombreux volontaires se chargent de sa maintenance.

Grisbi est traduit en français, en anglais, en portugais du brésil, en allemand, en espagnol, en italien, en polonais, en roumain, en russe, en hébreu, en chinois et en tchèque. Grisbi est désormais inclus dans de nombreuses distributions de GNU/Linux officiellement ou non (Debian, Fedora, Mandriva, Slackware…), ainsi que dans des systèmes BSD.
Il est également inclus dans des compilations de logiciels libres tels Bureau libre Free-EOS

Grisbi était à l'origine appelé Gripsou, mais a été renommé par ses auteurs pour éviter les problèmes potentiels liés au droit des marques.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive de fonctionnalités :

  • Gestion multicomptes ;
  • Nombre arbitraire de devises, gestion fine des taux et des frais de change ;
  • Saisie facile et automatisée ;
  • Liste des tiers ;
  • Liste pré-remplie de catégories (on peut y mettre tout ou partie du plan comptable des associations) ;
  • Liste d'imputations budgétaires ;
  • Virements de compte à compte ;
  • Comptes de tiers ou d'avance (particulièrement intéressant pour les associations) ;
  • Rapprochement bancaire pour valider ses relevés de compte mensuels ;
  • Échéancier pour les opérations planifiées (impôts, loyer, abonnements) ;
  • Budgets prévisionnels ;
  • Simulation de crédit ;
  • Gestion des comptes de carte bancaire, à débit immédiat ou différé ;
  • Rapports entièrement paramétrables pour analyser ses dépenses ou son budget ;
  • Impression de rapports : les états (ps, HTML, CSV) ;
  • Importation de données aux formats QIF, OFX, GnuCash, CSV ;
  • Exportation de données aux formats QIF, CSV ;
  • Configuration des affichages très souple ;
  • Une documentation remarquable pour des novices en comptabilité (trésorier d'association…).

Limites[modifier | modifier le code]

Il n'est pas possible d'imprimer autre chose qu'un état. Mais on peut pratiquement tout faire avec les états.

Il n'est possible d'importer que des fichiers produits par des logiciels de comptabilité : QIF, OFX, Gnucash ; l'import en csv est également possible depuis la version 0.6.0.

Il n'est pas fait pour des comptables professionnels : pas d'écriture en « double compte ». Mais les états peuvent leur être adressés, en CSV par exemple.

Philosophie[modifier | modifier le code]

La philosophie de Grisbi est de fournir aux utilisateurs novices un logiciel simple à utiliser ne nécessitant que peu ou pas de lecture de documentation, tout en permettant aux utilisateurs avancés une utilisation plus poussée grâce à la lecture du manuel (entièrement en français)[1]. Il est présenté comme « comptabilité personnelle », mais est particulièrement adapté aux petites et moyennes associations.

Grisbi est développé en majorité par une équipe de francophones, il respecte donc la comptabilité personnelle et associative à la française.

Contact[modifier | modifier le code]

Il est possible de contacter les programmeurs et utilisateurs sur IRC :

  • Serveur : irc.eu.freenode.net ;
  • Port TCP : 6667 ;
  • Canal : #grisbi.

Historique des versions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Grisbi : après le logiciel, le manuel en version 1.0 », LinuxFr.org, 22 avril 2014.
  2. « Sortie de la version 1.0 de Grisbi, logiciel de comptabilité », LinuxFr.org, 25 mars 2014.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]