Grimpereau des jardins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Certhia brachydactyla

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Grimpereau des jardins

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Certhiidae
Genre Certhia

Nom binominal

Certhia brachydactyla
C.L. Brehm, 1820

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) est une petite espèce de passereau de la famille des Certhiidae.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit oiseau (12 à 13,5 cm de longueur pour un poids de 8 à 12 g), de couleur plutôt terne avec des rayures brunes sur le dessus et blanches sur le dessous. Il a une queue raide qui l'aide à se maintenir sur les troncs d'arbres lorsqu'il y recherche des insectes, caractéristique qu'il partage avec les Pics, ce qui constitue un cas d'homoplasie. Son bec est long et incurvé vers le bas. Ses pattes étant relativement courtes, il donne l'impression d'être plaqué contre le tronc sur lequel il est posé.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Le Grimpereau des jardins se rencontre dans la partie tempérée de l'Europe et en Afrique du Nord. Il fréquente la plupart des forêts caducifoliées. On le rencontre aussi dans les parcs, les jardins, les vergers, et même les alignements d'arbres urbains. Son proche parent le Grimpereau des bois et lui sont les seuls Grimpereaux du Paléarctique occidental.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

A la différence de la Sittelle torchepot qui prospecte les troncs d'arbres aussi bien vers le haut que vers le bas, le grimpereau recherche les araignées et petits insectes en remontant les troncs. Sans cesse en mouvement, le grimpereau utilise son bec fin et arqué pour déloger ses proies de l'écorce des arbres.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Le nid est construit dans la cavité d'un arbre, sous un lambeau d'écorce, etc. La ponte comporte jusqu'à 6 œufs.

Œufs de Certhia brachydactyla Muséum de Toulouse

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Certhia brachydactyla a été décrite par l'ornithologue allemand Christian Ludwig Brehm en 1820.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des sous-espèces

D'après Alan P. Peterson

  • Certhia brachydactyla brachydactyla C.L. Brehm 1820
  • Certhia brachydactyla dorotheae Hartert 1904
  • Certhia brachydactyla mauritanica Witherby 1905
  • Certhia brachydactyla megarhynchos C.L. Brehm 1831
  • Certhia brachydactyla rossocaucasica Stepanyan 2000
  • Certhia brachydactyla stresemanni Kummerlowe & Niethammer 1934

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :