Grimpar fauvette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grimpar fauvette

Description de cette image, également commentée ci-après

Sittasomus griseicapillus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Furnariidae

Genre

Sittasomus
Swainson, 1827

Nom binominal

Sittasomus griseicapillus
(Vieillot, 1818)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC 3.1 : Préoccupation mineure

Le Grimpar fauvette (Sittasomus griseicapillus) est une espèce de passereaux de la sous-famille des Dendrocolaptinae, les grimpars. C'est la seule espèce du genre Sittasomus (masculin).

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit du sud du Mexique au nord de l'Argentine en passant par l'Amérique centrale et le nord de l'Amérique du Sud et également sur Tobago. On le trouve dans l'ensemble du bassin amazonien, sauf dans sa partie la plus basse, et une grande partie des Guyanes adjacentes.

Systématique[modifier | modifier le code]

C'est le seul membre du genre Sittasomus, mais le taxon comprend plusieurs formes distinctes vocalement et morphologiquement de sorte que cette espèce pourrait être divisée en plusieurs espèces à l'avenir.

Description[modifier | modifier le code]

Ce petit grimpar est un oiseau mince, mesurant 15 cm de long et d'un poids de 13g. La tête, le haut du dos et le ventre sont gris olive, les ailes, la queue et le bas du dos sont roux clair. Le bec est court et mince. Le cri est une trille rapide, aigüe wu-wu-wu-we-we-we-we-ee-ee-ee-ee-we-we-we-we.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le Grimpar fauvette est commun et largement répandu dans les forêts et autres terres boisées.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit d'insectes et d'araignées. Il les cherche sur des troncs d'arbres ou de grosses branches ou sur le sol, généralement seul. Toutefois, il peut s'associer à des groupes de tamarins lions dorés (Leontopithecus rosalia) pour se nourrir des proies surprises par les singes. Il peut aussi parfois capturer des proies en vol comme les termites et parfois se joindre à d'autres espèces pour se nourrir en bandes, ceci dans certains lieux (par exemple, dans la Serra de Paranapiacaba du Brésil) mai ils forment une espèce de base de ces bandes.

Nidification[modifier | modifier le code]

Il construit un nid bordé de feuilles mortes dans un trou d'arbre, et y pond trois œufs blancs.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

On en distingue 20 sous-espèces[réf. nécessaire]:

  • Sittasomus griseicapillus griseicapillus
  • Sittasomus griseicapillus jaliscensis
  • Sittasomus griseicapillus sylvioides
  • Sittasomus griseicapillus gracileus
  • Sittasomus griseicapillus levis
  • Sittasomus griseicapillus veraguensis
  • Sittasomus griseicapillus aequatorialis
  • Sittasomus griseicapillus perijanus
  • Sittasomus griseicapillus griseus
  • Sittasomus griseicapillus amazonus
  • Sittasomus griseicapillus axillaris
  • Sittasomus griseicapillus viridis
  • Sittasomus griseicapillus viridior
  • Sittasomus griseicapillus transitivus
  • Sittasomus griseicapillus reiseri
  • Sittasomus griseicapillus olivaceus
  • Sittasomus griseicapillus sylviellus
  • Sittasomus griseicapillus harrisoni
  • Sittasomus griseicapillus tachirensis
  • Sittasomus griseicapillus enochrus

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :