Grille (mise en page)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une grille typographique grille composée de séries d'axes verticaux et horizontaux s'intersectant.
Typographie arrangée "fer à gauche" le long de la grille.

Une grille typographique est une structure à deux dimensions composée de séries d'axes verticaux et horizontaux se croisant. Elle est utilisée pour structurer un contenu. La grille sert comme une armature sur laquelle un graphiste peut organiser textes et images de manière rationnelle et facile à comprendre. Le terme moins commun de “grille de référence” est un système sans rapport dont on trouve les origines dans les premiers jours de l'imprimerie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antécédents[modifier | modifier le code]

Avant l'invention de l'impression à la typographie au plomb, on utilisait de simples grilles basées sur des proportions optimales pour l'écriture à la main sur papier. Ce système connu sous le nom de "Diagramme de Villiards", était utilisé depuis le Moyen Âge.

Évolution vers la grille moderne[modifier | modifier le code]

Après la seconde guerre mondiale, un certain nombre de designers dont Max Bill, Emil Ruder, et Josef Müller-Brockmann, influencés par les idées de Jan Tschichold's Die neue Typographie (La nouvelle typographie), ont commencé à questionner la légitimité de la grille de mise en page de ce temps là. Ils ont commencé à concevoir un système souple, capable d'aider les designers à obtenir une cohérence dans l'organisation de la page. Le résultat en est la grille typographique moderne associé au style typographique international. Le travail précurseur sur le sujet de "Grid systems in graphic design (les système de grille de mise en page dans le graphisme) par Müller-Brockmann, a aidé à la propagation de l'utilisation des grilles en premier en Europe et plus tard en Amérique du Nord.