Grigol Mgaloblichvili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grigol.
Grigol Mgaloblichvili
გრიგოლ მგალობლიშვილი
Image illustrative de l'article Grigol Mgaloblichvili
Fonctions
8e Premier ministre géorgien
1er novembre 20086 février 2009
Gouvernement Mgaloblichvili
Législature IVe République
Prédécesseur Vladimer Gourguenidze
Successeur Nikoloz Guilaouri
Ambassadeur de Géorgie à Ankara
20042008
Président Mikheil Saakachvili
Premier ministre Zourab Jvania
Zourab Noghaïdeli
Vladimer Gourguenidze
Prédécesseur Tariel Lebanidze
Biographie
Nom de naissance Grigol Mgaloblichvili
Date de naissance 7 octobre 1973 (40 ans)
Lieu de naissance Tbilissi (RSS de Géorgie)
Nationalité Drapeau de Géorgie Géorgien
Parti politique Indépendant
Diplômé de Université d'Istanbul
Université de Tbilissi
Université d'Oxford
Profession Politicien
Diplomate
Religion orthodoxe
Résidence Site diplomatique d'Oran

Grigol Mgaloblichvili
Premiers ministres géorgiens

Grigol Zourabis dze Mgaloblichvili (en géorgien : გრიგოლ ზურაბის ძე მგალობლიშვილი), né le 7 octobre 1973 à Tbilissi, parfois surnommé Guega ou Guegoua Mgaloblichvil, est un homme politique géorgien, sans étiquette, Premier ministre du 1er novembre 2008 jusqu'au 6 février 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1973 à Tbilissi, il est ambassadeur de Géorgie en Turquie de 2004 jusqu'au 28 octobre 2008. Le 27 octobre 2008, Mikheil Saakachvili limoge le Premier ministre Vladimer Gourguenidze, suite aux critiques du gouvernement de celui-ci par le peuple géorgien. Le président géorgien nomme alors Grigol Mgaloblichvili Premier ministre. Il est le 8e à accéder à ce poste depuis l'indépendance géorgienne de 1991, si l'on ne compte pas les deux chefs de gouvernement de la Géorgie indépendante de 1918 à 1921.

Il parle couramment l'anglais, le turc, le russe et l'allemand. Il est marié et père de deux enfants.

Le 30 janvier 2009, il tient une conférence de presse pour annoncer sa démission à cause de problèmes de santé. Le président Saakachvili nomme Nikoloz Guilaouri, alors premier vice-Premier ministre et ministre des Finances, pour lui succéder.