Grez-Doiceau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grez.
Grez-Doiceau
L’église Saint-Georges de Grez-Doiceau
L’église Saint-Georges de Grez-Doiceau
Blason de Grez-Doiceau
Héraldique
Drapeau de Grez-Doiceau
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon
Arrondissement Nivelles
Bourgmestre De Coster Bauchau Sybille (A.C.)
Majorité Alliance Communale - Equipe–
Sièges
Liste Bourgmestre
Equipe
A.C.
Ecolo
23
7
4
9
3
Section Code postal
Archennes
Biez
Bossut-Gottechain
Grez-Doiceau
Nethen
1390
1390
1390
1390
1390
Code INS 25037
Zone téléphonique 010
Démographie
Gentilé Grézien(ne)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
12 888 ()
48,52 %
51,48 %
232 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
23,02 %
61,47 %
15,51 %
Étrangers 6,23 % ()
Taux de chômage 8,60 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 16 453 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 44′ N 4° 41′ E / 50.733, 4.683 ()50° 44′ Nord 4° 41′ Est / 50.733, 4.683 ()  
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
55,44 km2 (2005)
59,15 %
20,14 %
17,76 %
2,95 %
Localisation
Situation de la commune dans la province du Brabant wallon
Situation de la commune dans la province du Brabant wallon

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Grez-Doiceau

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Grez-Doiceau
Liens
Site officiel grez-doiceau.be

Grez-Doiceau (en néerlandais: Graven, en wallon Gré) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province du Brabant wallon.

Au 1er juillet 2004, la population totale de cette commune est de 12 313 habitants (6 050 hommes et 6 263 femmes). La superficie totale est de 55,88 km².

Grez-Doiceau est arrosé par le Train, affluent de la Dyle.

L’intérieur de l’église

Sections de commune[modifier | modifier le code]

Archennes (nl.: Eerken) (dont Florival), Biez, Bossut-Gottechain (dont Pécrot), Grez-Doiceau (dont Gastuche, Doiceau et Hèze), et Nethen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Deux haches en silex poli ont été trouvées en creusant un puits sur la colline des Lowa non loin du centre de Grez.
Les ruines d'une villa romaine ont été découvertes en 1860 dans un champ entre Morsaint et Grez, il n'en reste plus rien.
Une nécropole mérovingienne de 436 tombes du V au VII siècle a été découverte en 2002 sur le territoire de Bossut-Gottechain entre Bossut et Grez lors de la construction d'un tronçon de la N25.
Le 2 janvier 1233 Henri Ier duc de Brabant accorde une charte aux bourgeois de Grez.
En 1374 Grez comptait 99 ménages, en 1495 il n'en comptait plus que 38.
Vers 1650 on commence à extraire la pierre à chaux de la colline des Lowas pendant 250 ans cette industrie existera à Grez.
Les communes de Grez et de Doiceau furent unies par décret impérial le 14 août 1811 alors qu'elles se trouvaient dans le département français de la Dyle, sous le régime napoléonien. En 1852 de nombreux Gréziens quittent le village pour Charleroi (plus de 80 personnes) et 56 familles vers le Wisconsin aux États-Unis.
En 1907 on installe la distribution d'eau, en 1911 on place un téléphone public dans un café de la Place de Grez.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La commune de Grez-Doiceau accueille, formellement, sur Néthen, une section locale du Royal Camping Caravaning Club de Belgique, située par ailleurs dans sa totalité sur le territoire de St-Joris-Weert, en Région flamande.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des bourgmestres successifs[1]
Période Identité
2012-... De Coster-Bauchau Sybille
2006- 2012 Clabots Alain
2003-2006 De Coster-Bauchau Sybille
1988-2003 Vanbéver Fernand
1982-1988 Nevers Raymond
1971-1982 Vanbéver Fernand
1944-1970 Cartigny Georges
1942-1944 Nommé par l'occupant
1941-1942 Cartigny Georges
1936-1941 Lacourt Joseph
1926-1936 Dubois Ernest
1924-1926 Lacourt Adolphe
1923-1924 Hallaux Gustave
1919-1923 Jacqmot Théodule
1917-1919 Lacourt Felix
1891-1917 du Monceau de Bergendael Jean
1889-1891 Devroye Charles
1879-1889 Beauthier Edouard
1872-1879 Godard François
1857-1872 Hanset Ghislain
1851-1857 du Monceau Charles
1830-1851 Rayée Emmanuel
1825-1830 Baugniet Maximilien
1819-1825 de Baillet Jean
1812-1819 Jacqmot Jean-Baptiste
1803-1806 Henrion Jean-Baptiste
1799-1803 Thumas Lambert
1794-1799 Henrion Jean-Baptiste
1759-1783 Du Houx Nicolas
1753-1759 Thumas
1730-1753 Duchesne Martin
1708-1730 Coesman Jean-Baptiste
1690-1708 Daix François
1665-1684 Thiry
1640-1665 Herwart Jean
1625-1640 Herwart Regnault
1608-1625 Herwart Jean
1580-1608 Cox Jean
1550-1580 L'Host Lambert
1501-1515 Vandervecken Gérôme
1482-  ? De Fontenies Pierre
1477-1481 Dedion Guillaume
1370-  ? Sohier
1209 -1231 Rengold de Bossut

Références[modifier | modifier le code]

  1. Georges de Hosté, Grez notre village

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]