Grewia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Grewia comprend environ 600 espèces et sous-espèces d'arbres et d'arbustes principalement tropicaux, surtout d'Asie et d'Europe, quelques-unes provenant d'Afrique.

Le genre faisait partie de la famille des Tiliacées, famille depuis incorporée à celle des Malvacées par la classification APG.

Linné a baptisé ce genre en l'honneur du botaniste anglais Nehemiah Grew (1641-1712).

Description[modifier | modifier le code]

Grewia optiva (synonyme : Grewia oppositifolia)

Le genre est composé d'arbres – de petite taille - ou d'arbustes à feuillage caduc.

Les feuilles sont alternes au pétiole court.

Les fleurs peuvent être bi ou unisexuées (espèces dioïques ou monoïques), généralement par groupe de trois ou réunies en cymes ou solitaires. Elles ont 5 sépales, jaunes, blancs ou lilas, et 5 pétales, plus courts que les sépales, jaunes ou blancs. Les fleurs mâles portent de nombreuses étamines, de longueur irrégulière.

L'ovaire a deux ou quatre lobes, avec 2 à 8 ovules par lobe.

Les drupes ont deux ou quatre drupelles.

Les graines ont des cotylédons plats.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre sont originaires des régions tropicales d'Europe, d'Asie, d'Australie et d'Afrique.


Utilisations[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'abord de plantes ornementales.

Quelques espèces produisent des fruits comestibles (les drupes), en particulier Grewia subinaequalis DC (le fruit est appelé « Phalsa »).



Quelques espèces[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]