Grepolis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grepolis
Développeur InnoGames GmbH

Date de sortie Février 2010 (fr)
Version 2.72
Mode de jeu Multijoueur
Plate-forme Navigateur web et Mobile
Langue 22[1]
Contrôle Souris et Clavier

Grepolis (en abrégé : Grepo) est un jeu de stratégie en temps réel massivement multijoueur créé par Innogames[2]. Sorti le 8 décembre 2009 en Allemagne, le jeu arrive en France le 3 février 2010. Le joueur est projeté à l'époque de la Grèce Antique où il se retrouve à la tête d'une cité. De conquête en conquête, il pourra alors fonder un empire consiturés de cités situées sur les différentes îles constituant le monde. Pour cela, il pourra notamment compter sur l'aide de ses alliés, l'aspect communautaire étant primordial dans ce jeu. En effet on compte environ plus de deux millions de joueurs dans le monde[3].

Système du jeu[modifier | modifier le code]

Chaque joueur commence sur une île de départ en construisant une cité et en utilisant les villages paysans pour développer sa cité.

Au fur et à mesure des quêtes disponibles et du tutorial, il pourra coloniser (fonder à partir de zéro) ou conquérir des villages d'autres joueurs. Les joueurs peuvent se regrouper dans des alliances pour combattre ensemble d'autres alliances. Différents outils permettent la coopération entre joueurs: partage de rapport de combat, réservation partagées, forum d'alliance intégré au jeu,etc..

L'objectif du jeu est de posséder davantage de villes pour asseoir sa domination du monde.

Chaque monde est divisé en 99 continents constitués de centaines d'îles. Chaque île peut avoir jusqu’à 20 villages de joueurs et 8 villages de paysans.

Apres un certain seuil d'avancement du monde (plus de 6 mois et certaines conditions de développement), chaque alliance a l'opportunité de construire des merveilles qui permettent de consacrer une alliance "Vainqueur du monde" (Première alliance à terminer la construction de 4 merveilles) ou "Dominateur du monde" (Première alliance à terminer la construction des 7 merveilles).

Mode de conquête[modifier | modifier le code]

Deux types de conquête existent. Chaque monde possède son propre type de conquete, défini dans le descriptif du monde :

  • Siège: Le joueur attaquant doit attaquer la ville pour la vider et pouvoir attaquer avec le bateau de colonisation sur la ville vide. Une fois le bateau de colonisation installé dans la ville, le siège commence. Le joueur attaquant doit alors défendre la ville pendant le temps de la conquête, alors que le défenseur doit attaquer pour contrer le siège
  • Révolte : Le joueur attaquant doit attaquer la ville pour la vider et pour créer une révolte dans la ville. Une fois la ville en "révolte" (12h après l'attaque qui a mis la ville en révolte), un décompte commence et le joueur attaquant a alors 12h pour installer son bateau de colonisation (et doit donc à nouveau vider la ville d'éventuelles défenses) et prendre possession de la ville.

Divinités[modifier | modifier le code]

Il existe 6 divinités sur le jeu : 5 sur les mondes guerriers et une de plus pour les mondes Héros, la dernière n'étant disponible que sur les mondes des héros, mondes réservés aux meilleurs joueurs. Grâce aux dieux, on peut lancer des sortilèges et recruter des unités mythologiques.

Voici la liste des 6 dieux présents sur Grepolis :

  • Zeus : permet de recruter des Minotaures et des Manticores; les différents sorts que l'on peut lancer avec ce dieu sont: Signe Divin (la cité choisie reçoit un char (unité)), Eclair (endommage de manière aléatoire un bâtiment de la ville désignée), Vent Favorable (les navires qui attaquent sont 10 % plus forts), la colère de Zeus (détruit entre 10 et 30 % des unités terrestres qui attaquent.
  • Poséidon : permet de recruter des Cyclopes et des Hydres ; les différents sorts que l'on peut lancer avec ce dieu sont: Cadeau de la mer (la ville reçoit 800 de bois), L'appel de la mer (le port travaille 100 % plus vite pendant six heures, Tremblement de terre (les remparts sont diminués de un à trois niveaux(manière aléatoire)), Tempête maritime (10 à 30 % des unités maritimes qui attaquent sont détruites).
  • Héra : permet de recruter des Harpies et des Méduses ; les différents sorts que l'on peut lancer avec cette déesse sont: Mariage(la ville reçoit 200 bois, 200 pierre et 200 pièce d'argent), satisfaction(la production de bois, de pierre et de pièce d'argent augmente de 50 % pendant 6h), augmentation des naissances (tous les recrutements lancés dans les 6 prochaines heures seront accélérés de 100 %), nostalgie (les unités qui attaquent sont 10 % plus faibles);
  • Athéna : permet de recruter des Centaureset desPégases ; les différents sorts que l'on peut lancer avec cette déesse sont : Déesse protectrice (la ville reçoit cinq unités terrestres au hasard) ; Sagesse (vous recevez un rapport d'espionnage sur une troupe ennemi) ; Protection de la ville (la ville ne peut pas être influencé par des forces pendant 6h) ; force héroïque(les unités terrestres sont 10 % plus forte à la prochaine bataille)
  • Hadès : permet de recruter des Cerbères et des Érinyes ; les différents sorts que l'on peut lancer sont:Trésors des Enfers(la ville reçoit 500 pièce d'argent), Peste (réduit la production de ressources de base de la ville sélectionné de 50 % pendant 3h), retour des Enfers (10 % des unités perdues au combat sont ressuscité dans leur ville d'origine), Casque d'invisibilité(les troupes sont invisibles pendant 10 % de leur voyage).
  • Artémis (Mondes Héros + nouveaux mondesà partir de juillet 2014): permet de recruter des Griffons et des Sangliers de Calydon ; les différents sorts que l'on peut lancer sont: Purification (retire tous les sortilèges négatifs d'une ville ou d'une attaque), cadeau de la nature (la ville reçoit 650 pierres), cible de chasse (les unités à distance sont 15% plus fortes) et illusion (simulation d'une fausse attaque).

Unités[modifier | modifier le code]

Il y a plusieurs catégories d'unités : - les unités terrestres défensives : combattant à l'épée, Archer, Hoplite, Char. - les unités terrestres offensives : Frondeurs, Cavalier, char, Catapultes, hoplites. - les unités maritimes offensives : bateau de transport, bateau feu, bateau de transport rapide, Trières, bateau de colonisation. - les unités maritime défensives Bateau de transport, Birèmes, Brulôts, Trières, Bateau de colonisation. - les unités divines : Minotaure (Zeus), Manticore (Zeus), Cyclope (Poséidon), Hydre (Poséidon), Harpie (Héra), Méduse (Héra), Centaure (Athéna), Pégase (Athéna), Cerbère (Hadès), Érinye (Hadès), Griffons (Artémis), Sanglier de Calydon(Artémis), Envoyé Divin (tous les Dieux).

Version majeures et nouveautés[modifier | modifier le code]

En avril 2011, le jeu propose une version 2.0 : Apparition des merveilles , création des mondes Héros et ajout du dieu Hadès.

En décembre 2011, tous les anciens serveurs sont transférés en version 2.16, et voient ainsi l'apparitions de toutes les modification des versions jusqu’à la 2.16

En septembre 2013, une application mobile est publiée, permettant de jouer depuis un système Android ou iOs.

En mars 2014, les nouveaux mondes voient une nouvelle fonctionnalité apparaître : les héros qui fournissent des bonus aux villes auxquels ils sont affectés (des nouveaux héros apparaissent alors régulièrement)

En juillet 2014, la version 2.66 applique les fonctionnalités des mondes Héros à tous les nouveaux mondes ( divinité Artémis, académie, ferme et entrepots améliorés) .

En novembre 2014, la version 2.75 propose un ré-équilibrage des unités terrestres et maritimes ainsi qu'une refonte des recherches dans l'académie.

En février 2015, deux nouvelles fonctionnalités apparaissent : le commerce possible de l'or (ressource payante) et l'achat instantané (possibilité d'acheter un batiment ou des unités contre de l'or - l'ancienne méthode permettait de réduire le temps de construction)

Différences avec Guerre Tribale et autres détails[modifier | modifier le code]

Grepolis se situe dans la lignée directe de Guerre Tribale. Le jeu offre des graphismes améliorés et de nouveaux systèmes. Les tribus de Guerre Tribale deviennent des alliances, mais elles remplissent la même fonction. Les graphismes sont plus élaborés, et les animations plus nombreuses dans les menus. Il y a en outre des dieux et un port, qui, à mesure que le joueur progresse, est très utile pour conquérir d’autres cités (villes ou villages) ou aider des cités sur d’autres îles. On trouve également des villages de paysans (également appelés fermes) dans lesquels le joueur peut par exemple cultiver (ou dérober) des ressources. Les différents bâtiments sont le Sénat (bâtiment principal), la scierie, la carrière, la mine d’argent, la ferme, l’entrepôt, l’académie, la caserne, l’agora, le temple, le port, la grotte et le marché. Le premier groupe de bâtiments spéciaux comprend le théâtre, les thermes, la bibliothèque et le phare et le second la tour, la statue divine, l’oracle et le comptoir commercial. Vous ne pouvez construire qu’un bâtiment de chaque groupe (c'est-à-dire deux en tout).Mais la grande nouveauté, ce sont les unités mythologiques (2 par dieu) et les navires (dont les navires de guerre, les navires de transport et les navires de colonisation).

Le navire de colonisation permet de conquérir une ville ou de coloniser (« nobler » dans Guerre Tribale) une terre inoccupée.

Langues[modifier | modifier le code]

Développé en allemand, le jeu a été mis à disposition dans de nombreuses langues et développé sur de nombreux noms de domaines (par pays) (cf liste ci dessous)

Le jeu a été mis à disposition pour les pays suivants :
International (anglais) (grepolis.net) Allemagne (grepolis.de) Argentine (grepolis.ar) Brésil (grepolis.br) Danemark (grepolis.dk) Espagne (grepolis.es)
Finlande (grepolis.fi) France (grepolis.fr) Grèce (grepolis.gr) Hongrie (grepolis.hu) Italie (grepolis.it) Norvège (grepolis.no)
Pays-Bas (grepolis.nl) Pologne (grepolis.pl) Portugal (grepolis.pt) Roumanie (grepolis.ro) Russie (grepolis.ru) République tchèque (grepolis.cz)
Slovaquie (grepolis.sk) Suède (grepolis.se) Thaïlande (grepolis.th) Turquie (grepolis.tr) États-Unis (grepolis.us)
Corée (grepolis.kr- plus disponible) Japon (grepolis.jp - plus disponible)

Il existe également des mondes internationaux (beta), qui proposent les nouvelles fonctionnalités du jeu en avant-première (de quelques jours à quelques semaines avant la sortie définitive) : beta.grepolis.com

Financement[modifier | modifier le code]

Grepolis fait peu appel à la publicité pour se financer. Le site se rémunère principalement grâce aux fonctionnalités Premium qui peuvent être acquises dans le jeu contre de l’argent. Ainsi, l’or acheté peut permettre d’acquérir un administrateur qui offre toutes sortes de nouveaux aperçus (par ex. aperçu des bâtiments, ou aperçu des unités). Outre l’administrateur, le joueur peut également investir dans une prêtresse, un commandant, capitaine ou un marchand qui offrent différents avantages : ils peuvent par exemple réduire les temps de trajet pour les troupes et les marchands, augmenter la faveur auprès des dieux, ou améliorer la force de combat des unités navales et terrestres.

Au cours de la phase BETA, le système Premium a fait l’objet de critiques. La communauté a en effet estimé que les éléments Premium du jeu avantageaient trop les joueurs qui en bénéficiaient par rapport à ceux qui n’en bénéficiaient pas[4]. Il est ainsi possible de réduire de moitié la durée de construction d’un bâtiment, ou le délai d’arrivée du marchand phénicien, moyennant 25 pièces d’or.

Le lundi 27 février 2012, un groupe de joueurs s'attaquent au forum en le spammant [5] de centaines de messages afin de faire réagir la société InnoGames face au mécontentement vis-à-vis de l'augmentation de la place du Premium dans le jeu avec la version 2.0 du jeu. Des propositions sont également postés par ce groupe surnommé les "anti-goldeurs" (en français les anti-or : l'or est un élément payant dans le jeu). InnoGames réagit et réduit les avantages du Premium [6]... Les anti-goldeurs ont développé un courant de pensée dans la communauté visant à combattre l'abus du premium tout en étant constructif et organisé. Ils se défendent totalement de désolidariser la communauté mais au contraire de la réunir autour de points commun. Toutefois cette pensée existait déjà avant le 27 février 2012 mais ne portait pas vraiment de nom. Aujourd'hui des questions se posent sur l'héritage de ce mouvement et sur ses résultats [7].

Nominations et récompenses[modifier | modifier le code]

Grepolis a été nommé et récompensé pour plusieurs prix dans différentes catégories.
2010 : Site de l'année (nommé)[8]
2011 : European Games Award (nommé)[9]
2012 : MMO of the Year (récompensé)[10]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]