Gregory Katz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Katz.
Gregory Katz
Gregory Katz

Né en 1971, Gregory Katz est professeur à l’ESSEC Business School (Paris-Singapour)[1], titulaire de la Chaire Innovation Thérapeutique[2] et co-directeur de l’ESSEC Institute of Health Economics & Management[3]. Il dirige par ailleurs la Fondation Générale de Santé qui, au travers de partenariats publics-privés, soutient le don anonyme et gratuit de cellules souches issues du sang de cordon et agit en faveur de la recherche en thérapie cellulaire. Gregory Katz occupe également les fonctions de Chairman of the Board du Global Innovation Fund de GlaxoSmithKline Vaccines (IBe+).

Trajectoire[modifier | modifier le code]

Gregory Katz est titulaire d'un MBA (1997), docteur en philosophie (2000), et docteur en pharmacie (1999). Elie WIESEL[4], Prix Nobel de la Paix[5] et professeur à Boston University[4], accompagne son doctorat de philosophie et siège dans son jury de thèse à l’Université de Paris-Sorbonne[6]. En 2002, Gregory Katz publie Le Chiffre de la vie : réconcilier la génétique et l’humanisme[7] (310 p. Éditions du Seuil[8]). En 2003, il rejoint le corps professoral permanent de l’ESSEC Business School (Paris-Singapour). En 2004, il devient professeur titulaire de la Chaire ESSEC Innovation Thérapeutique qu’il crée la même année. Professeur visitant à l’INSEAD[9] en 2004-2005 sur le campus de Singapour, il enseigne l’éthique des affaires aux côtés de Henri-Claude de BETTIGNIES[10] au sein de l’Asian Center for Comparative Management. En 2006, Gregory Katz est professeur visitant à l’université Bocconi SDA[11] (Milan) au sein du Center for Research on Health Care and Social Management[12]. En 2009, il est nommé co-directeur de l’ESSEC Institute of Health Economics & Management[13]. Entre 2011 et 2013, il occupe les fonctions de directeur académique de l’Executive Master Strategy & Management of Health Industries à l’ESSEC Executive Education[14].

Travaux[modifier | modifier le code]

Les travaux de Gregory Katz portent sur les implications économiques et les enjeux éthiques soulevés par les innovations biomédicales. Il étudie tout particulièrement l’essor de la génomique personnelle, des diagnostics compagnons, ainsi que le développement des applications en médecine régénérative, notamment des banques de cellules souches issues du sang de cordon ombilical. Ses publications croisent des champs disciplinaires tels que l’économie industrielle, les politiques de santé, mais également le comportement organisationnel, la philosophie des sciences et l’éthique biomédicale.

En tant qu’investigateur principal, il publie dans des revues de santé publique, telles que le Yale J of Public Health, Law and Ethics[15] ou dans des revues médicales telles que Transfusion[16]. Il est membre de comités éditoriaux de revues académiques telles que Philosophy of Management[17] ; Journal of Methodology & Education for Clinical Innovation ; International J of Pharmaceutical and Healthcare Marketing[18]. Il est sollicité en tant que reviewer par des comités éditoriaux de revues en sciences sociales et en sciences biomédicales. En termes de collaborations académiques, Gregory Katz travaille régulièrement avec la Fielding School of Public Health de UCLA[19] pour des activités pédagogiques ainsi que des projets de recherches comparatives entre l’Europe et les États-Unis.

Formée par Michael PORTER[20] à Harvard Business School[21], Gregory Katz est également l’auteur d’études de cas[22] enseignées dans le cadre de programmes executive education à travers une dynamique de jeux de rôles impliquant les participants autour de cas concrets de négociation ou de gestion de crise[23]. Ses enseignements portent sur des thématiques telles que le leadership[24], les dilemmes éthiques dans les entreprises[25], mais également sur le management de l’innovation dans les industries de santé[26].

Réconcilier la génomique et l’humanisme[modifier | modifier le code]

En 2002, Gregory  Katz-BENICHOU publie le Chiffre de la vie: réconcilier la génétique et l’humanisme (Éditions du Seuil)[8]. Véritable traité philosophique sur l’ADN, ce livre a été salué par la critique et le grand public[27]. À l’encontre des discours dominants, l’auteur explique pourquoi, là où le microscope n’observe qu’une mécanique aveugle, se cache le Chiffre de la vie, c’est-à-dire un texte extraordinaire où les signes biochimiques se trouvent lestés de forme et de sens. En plongeant au cœur de cette grammaire universelle, l’auteur critique les métaphores linguistiques utilisées en biologie, leur anthropomorphisme, et formule l’hypothèse d’un protolangage génétique antérieur à toute conscience humaine, dont l’évolution progressive aurait permis l’émergence des langues verbales et leur polymorphisme[28]. « Mais derrière les signes biochimiques, doit-on lire une signature ? S’il existe un programme, existe-t-il un Programmeur ? » A la lumière des dernières avancées scientifiques, Gregory Katz revisite le débat sur l’origine du vivant, depuis la biologie biblique jusqu’aux traditions philosophiques du grand livre de la Nature. Il critique la résurgence des théories de « l’auto-organisation » selon lesquelles la vie pourrait sourdre du néant. Au plan épistémologique, il analyse l’idée même de « hasard créateur » comme une reformulation moderne des théories de la génération spontanée. Au-delà des controverses actuelles, il démontre pourquoi les concepts de création et d’évolution se réconcilient dans l’idée d’une « évolution créatrice ».

« Mais dans le programme, où loger le libre arbitre », demande l’auteur ? Code biologique, code linguistique, code éthologique, code éthique… Du bios à l’éthos, le génome renfermerait-il le Code des Codes à la racine de nos traits physiques et psychiques, y compris de mœurs et comportements tels que l’addiction, le goût du risque, l’instinct maternel, l’agressivité, la fidélité conjugale ou la spiritualité ? À peine la science découvre-t-elle la subtilité du programme, l’homme s’apprête aussitôt à le reprogrammer pour tenter d’en contrôler le déterminisme. Le dernier chapitre du livre anticipe les tentations eugénistes conduisant à réduire l’homme au score brut de son quotient génétique. Gregory Katz anticipe l’émergence d’un hygiénisme des génomes en fonction des dépenses de santé induites par les individus porteurs de prédispositions cacogéniques. À travers des illustrations concrètes issues de l’industrie medtech et biotech, il analyse l’essor d’un tamisage de l’humain où « le concept de prévention ne signifie plus éviter l’apparition d’une maladie, mais plutôt éviter l’apparition du malade ». À contre-pied de la logique transhumaniste qu’un consensus extorqué voudrait blanchir, il repère de quelles façons les progrès de la médecine des cellules souches et ceux de la génomique personnelle pourraient soigner l’homme sans aliéner sa condition. Rédigé dans un style vivant et vivifiant, toujours parfaitement accessible, ce livre a été sélectionné par la FNAC comme le « meilleur essai philosophique de l’année 2003 »[29].

Conseil au près des organisations[modifier | modifier le code]

Gregory Katz est régulièrement consulté comme expert par les autorités de santé sur les questions de bioéthique ainsi que sur les développements industriels des innovations en santé. Il a notamment été auditionné par le Sénat[30], le Conseil d’État[31], le Parlement Européen[32] (European Group on Ethics in Science and New Technologies) ainsi que l’UNESCO (Human Variome Project)[33]. Il conseille également les organisations publiques et privées (organismes de recherche, associations de patients, groupes hospitaliers, entreprises du médicament et de dispositifs médicaux, compagnies d’assurance, sociétés de service à la personne).

Depuis 2012, il siège dans le premier collège d’experts du Comité de Protection des Personnes Île-de-France 3[34]. Entre 2009 et 2011, Gregory Katz est administrateur de l’European School of Surgery[35]. Entre 2004 et 2009, Gregory Katz travaille aux côtés de Eliane GLUCKMAN comme vice-président de l’association Eurocord[36], une plateforme internationale de recherche clinique sur la greffe de cellules souches issues du sang de cordon ombilical. Eurocord analyse les données cliniques plus de 500 centres de transplantation répartis dans 56 pays à travers le monde. En 2010, Eurocord a été intégrée à l’Agence de la biomédecine[37] qui pilote désormais ses activités. Depuis 2012, Gregory Katz intervient en qualité de Chairman of the Board du Global Innovation Fund de GlaxoSmithKline Vaccines (IBe+)[38]. Le fonds est destiné à soutenir des projets intrapreneuriaux apportant de la valeur aux patients, aux soignants et à l’entreprise.

Contributions à la révision des lois de bioéthique[modifier | modifier le code]

Depuis 2007, le Professeur Katz s’est impliqué dans la rédaction d’une proposition de loi portée en 2010 par la sénatrice Hermange, relative aux cellules souches de sang de cordon et tissus ombilicaux[39]. Jusqu’alors considérées en France comme de simples « déchets opératoires » donnant lieu à des dérives commerciales, ces cellules souches avaient un statut juridique mal défini dans la législation française[40]. Cette proposition de loi visait à leur reconnaître le statut de ressource thérapeutique et ainsi leur appliquer les principes de consentement, d’anonymat et de gratuité[41]. Votée en 2011 par la Sénat et l’Assemblée Nationale dans le cadre de la révision des lois de bioéthique (article 7 du projet de loi du Gouvernement), ces dispositions ont depuis été transposées dans le Code de la Santé Publique[42].

Fondation Générale de Santé[modifier | modifier le code]

Gregory Katz dirige la Fondation d’entreprise Générale de Santé, premier groupe d’hospitalisation privée en France[43]. Créée en 2008, la Fondation est devenue le premier acteur de la collecte de cellules souches issues du sang de cordon ombilical, dans le cadre du don anonyme et gratuit[44]. Ces greffons sont utilisés pour traiter des cancers du sang et de maladies rares. La Fondation aide également les chercheurs en leur offrant des échantillons de cellules souches placentaires pour un usage scientifique. Depuis sa création, la Fondation totalise 11 000 prélèvements réalisés par 400 sages-femmes et obstétriciens mobilisés dans 10 maternités travaillant avec 6 banques publiques. En juin 2014, près de 70 patients à travers le monde ont été transplantés à partir des greffons prélevés par la Fondation. En partenariat avec l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, la Fondation développe un circuit scientifique avec près de 3000 unités offertes à 30 équipes de recherche pour faire progresser leurs travaux en thérapie cellulaire (INSERM, CNRS, CEA, Institut Pasteur). À travers la Fondation, Gregory Katz s’implique directement pour soutenir la recherche française dans le domaine de la régénération tissulaire[45].

La Fondation Générale de Santé organise un Grand Prix pour la thérapie cellulaire et la médecine régénérative[46] en partenariat avec l’Académie des sciences[47]. Inauguré en 2012 en présence du Prix Nobel de médecine Shinya YAMANAKA[48], le Grand Prix est doté de 100 000 euros et récompense chaque année l’excellence scientifique dans le domaine de la régénération tissulaire[49]. Pour l’édition 2013, la Fondation Générale de Santé récompense deux chercheurs de l’INSERM pour leurs travaux exceptionnels sur le diabète de type 1[50] et sur la régénération de la cornée à partir d’iPS pour traiter des déficiences visuelles[51]. La cérémonie s’est tenue dans la grande salle des séances de l’Institut de France, en présence du Président de l’INSERM[52] et de la directrice générale de l’Agence de la biomédecine[53]. Pour ses actions de mécénat, la Fondation Générale de Santé a reçu le label Grande Cause Nationale délivré par le Premier ministre[54], ainsi que le Prix Spécial du Jury 2012 décerné par la Fédération de l’Hospitalisation Privée[55].

Affiliations scientifiques[modifier | modifier le code]

  • Member of the American Society of Law, Medicine and Ethics[56]
  • Member of the American Association of Blood Banks[57]
  • Member of the Academy Health[58]
  • Member of the Academy of Management[59]
  • Member of the European Haematology Association[60]
  • Member of the European Health Management Association[61]
  • Member of the European Bone Marrow Transplantation[62]
  • Membre de la Société Française d’Hématologie[63]
  • Membre de la Société Française et Francophone d’Éthique Médicale[64]
  • Membre de la Société Française de Greffe de Moelle et Thérapie Cellulaire[65]
  • Membre de la Société Française de Bio-ingénierie Cellulaire et Tissulaire[66]
  • Member of the International Health Economics Association[67]
  • Member of the World Marrow Donor Association[68]
  • Member of the Tissue Engineering & Regenerative Medicine International Society[69]

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Prix San Benedetto 2008 décerné pour ses travaux sur la bioéthique et l’humanisme. Créé en 2000, ce Prix international distingue des contributions exceptionnelles sur des questions politiques, sociales, théologiques ou éthiques en relation avec le monde chrétien[70]. Parmi les lauréats antérieurs, on compte des personnalités telles que le Président du comité national de bioéthique italien Francesco D’Agostigno (2002) ; le Premier ministre polonais Tadeusz Mazowiecki (2003) ; l’euro-parlementaire irlandaise Dana Scallon (2004) ; le Cardinal Joseph Ratzinger (2005) ; la ministre norvégienne des affaires étrangères Janne Haaland Matlary (2007).
  • Parrain de la Cérémonie 2010 des diplômes de Docteur d’État en Pharmacie de l’Université Paris-Descartes, sous le haut patronage et en présence du Chancelier des Universités[71]
  • Prix Spécial du Jury 2012, Trophées de la Fédération de l’Hospitalisation Privée[55]
  • Invité d’honneur de la séance solennelle 2014 de l’Académie Nationale de Chirurgie[72]

Publications[modifier | modifier le code]

Livre

  • G. Katz-Bénichou, Le chiffre de la vie : réconcilier la génétique et l’humanisme, Paris, Seuil, 2002 (ISBN 2020524007)

Chapitres

  • Katz G. (2007), L’Inepte et l’Inapte, in Corps normalisés, sous la direction de C. Hervé et J. Rozenberg, De Boeck University, Bruxelles, 2007, p. 313-330[73].
  • Katz G., Viens G., (2005) High-technology clusters in France:  two unusual models - an empiric study, in Health Policy and High-Tech Industrial Development: Learning from Innovation in the Health Industry, Marco R. Di Tommaso and Stuart O. Schweitzer (eds), Edward Elgar, p. 258-277.
  • Katz G., (2005) Comment transformer l’humain en sable, in Vers la fin de l’homme, sous la direction de C. Hervé et J. Rozenberg, De Boeck University, Bruxelles, p. 127-144.

Articles

  • Katz G., Mills A., Garcia J., Hooper K., McGuckin C., Platz A., Rebulla P., Salvaterra E., Schmidt A., Torrabadella M., (2011) Banking Cord Blood Stem Cells: Attitudes and Knowledge of Pregnant Women in five European Countries, Transfusion, 51 (3): 578–586. (5-year IF = 3,053)[16]
  • Katz G., Schweitzer S., (2010) Implication of Genetic Testing for Public Health, Yale Journal of Public Health, Law and Ethics, 10 (1); 91-135. (5-year IF = 1,021)[74]
  • Katz G., Mills A., (2010) Cord Blood Banking in France: Reorganizing the National Network, Transfusion and Apheresis Science, 42: 307-316. (IF = 1,587)[75]
  • Marville L., Haye I., Katz G. (2010) Quel statut pour les banques de sang de cordon ombilical ?, Médecine et Droit, 102: 81-85[40].
  • Katz G., Lenglet M., (2010) Whistleblowing in French Corporations:

Anatomy of a National Taboo, Philosophy of Management (9) 1: 103-122[76].

  • Katz G. (2008) The Hypothesis of a Genetic Protolanguage: an Epistemological Investigation, Biosemiotics, 1: 57-73[28].
  • Katz-Benichou G., (2007) Umbilical Cord Blood Banking: Economic & Therapeutic Challenges, International Journal of Healthcare Technology and Management, Vol. 8, no 5, p. 464-477.
    [77]

Media[modifier | modifier le code]

  • FRANCE BLEU NATIONAL, Chronique « Action Santé », 4 janvier 2014[78]
  • EUROPE 1, émission « Le Grand Débat », 28 juillet 2013[79]
  • FRANCE CULTURE, émission « Du Grain à Moudre », 11 juillet 2013[80]
  • BIOFUTUR, « Cellules souches : les fausses promesses des banques commerciales », février 2013[81]
  • FRANCE 5, émission « Les Maternelles », interview du Pr Gregory Katz, 6 décembre 2012[82]
  • LE FIGARO, « Prix Fondation Générale de Santé pour la thérapie cellulaire », 10 novembre 2012[83]
  • CORRIERE DELLA SERA, « Cosi noi (privati) aiutiamo le « bache del cordone » pubbliche », 14 octobre 2012[84]
  • France CULTURE, émission « Le Champ des Possibles », 10 juin 2011[85]
  • IL MONDO, interview Prof. Gregory Katz, 8 avril 2011[86]
  • TF1, Journal télévisé de 20H (Claire Chazal), 30 janvier 2011[87]
  • FRANCE 5, Revu et Corrigé, 30 octobre 2010[88]
  • CORRIERE DELLA SERA, Piu chance per i biologi in cravatta, 12 mars 2010[89]
  • PUBLIC SENAT, Révision des lois de bioéthique, 26 octobre 2010[90]
  • CANAL PLUS, Spécial Investigation, 13 septembre 2010[91]
  • QUOTIDIEN DU MEDECIN, Les avis sont partagés sur les banques autologues, 10 décembre 2009[92]
  • LA RECHERCHE – LE MONDE, Se soigner selon ses gènes, novembre-décembre 2009[93]
  • GRANDES ECOLES MAGAZINE, Former les futurs décideurs de l’industrie de la santé, novembre 2008[94]
  • CBC TV - ARTE, “The Man with the Golden Cells”, 2007[95]
  • IL FOGLIO, « Genio Nononstante I Suoi Geni », 1 Luglio 2006[96]
  • LES ECHOS, Bioéthique et cellules souches : sortir du dilemme, 8 juin 2006[97]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.essec.edu/essec-international-business-school-in-europe-mba-programs-bba-executive-education.html
  2. http://www.essec-therapeutic-innovation.com
  3. http://www.essec.fr/professeurs-et-recherche/chaires-et-instituts.html
  4. a et b http://www.bu.edu/religion/faculty/bios/wiesel/
  5. http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/peace/laureates/1986/wiesel-bio.html
  6. http://www.english.paris-sorbonne.fr/?lang=en
  7. http://livre.fnac.com/a1343904/Gregory-Benichou-Le-chiffre-de-la-vie#ficheResume
  8. a et b http://www.seuil.com/livre-9782020524001.htm
  9. http://www.insead.edu/home/
  10. http://www.insead.edu/facultyresearch/faculty/profiles/hdebettignies/
  11. http://www.sdabocconi.it/
  12. http://www.cergas.unibocconi.it/wps/wcm/connect/Cdr/Centro_CERGASit/Home
  13. http://www45.essec.edu/professorsCV/showCV.do?keyUrl=gregory-katz
  14. http://executive-education.essec.edu/programs/programs/formation/executive-master-strategy-and-management-of-health-industries.html
  15. http://www.yale.edu/yjhple/
  16. a et b http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21126259
  17. http://www.libripublishing.co.uk/philosophy-of-management
  18. http://www.emeraldinsight.com/products/journals/journals.htm?id=IJPHM
  19. http://ph.ucla.edu/about-school
  20. http://www.hbs.edu/faculty/Pages/profile.aspx?facId=6532
  21. http://www.hbs.edu/Pages/default.aspx
  22. http://www.thecasecentre.org/educators/products/view?id=88166
  23. http://www.thecasecentre.org/educators/products/view?id=97560
  24. http://scolarite.essec.fr/pls/PROD/bwkkspgr.showpage?page=DECANAT_EVAL_DETAIL&pname=SRVY&pvalue=201303-CRN167
  25. http://scolarite.essec.fr/pls/PROD/bwkkspgr.showpage?page=DECANAT_EVAL_DETAIL&pname=SRVY&pvalue=201303-CRN99
  26. http://scolarite.essec.fr/pls/PROD/bwkkspgr.showpage?page=DECANAT_EVAL_DETAIL&pname=SRVY&pvalue=201303-CRN118
  27. http://www.amazon.fr/Chiffre-vie-Gr%C3%A9gory-B%C3%A9nichou/dp/2020524007
  28. a et b https://springerlink3.metapress.com/content/b53m77v60347760h/resource-secured/?target=fulltext.pdf&sid=myilkpyxqlsabas5ungwevmz&sh=www.springerlink.com
  29. http://livre.fnac.com/a1343904/Gregory-Benichou-Le-chiffre-de-la-vie#reviews
  30. http://www.senat.fr/rap/r08-079/r08-0791.pdf
  31. http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/094000288/0000.pdf
  32. http://ec.europa.eu/bepa/european-group-ethics/welcome/index_en.htm
  33. http://en.unesco.org/events/5th-biennial-meeting-human-variome-project
  34. http://www.ars.iledefrance.sante.fr/Composition-et-missions-des-CP.104792.0.html
  35. http://www.eec-fr.com/site/
  36. http://www.agence-biomedecine.fr/Registre-Eurocord
  37. http://www.agence-biomedecine.fr/article/528
  38. http://www.gsk.com/products/our-vaccines.html
  39. http://www.senat.fr/notice-rapport/2007/lc187-notice.html
  40. a et b http://www.em-consulte.com/article/256755
  41. http://www.senat.fr/propositions-de-loi/hermange_marie_therese04075m.html
  42. http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20110825
  43. http://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/0203555769234-generale-de-sante-rachete-par-laustralien-ramsay-1011552.php
  44. http://www.youtube.com/watch?v=IQwuWrYGBpU
  45. http://www.youtube.com/watch?v=jb_zAqgj-9U
  46. http://www.unicancer.fr/professionnels-de-sante/appels-projets/grand-prix-fondation-generale-sante-therapie-cellulaire-medecine-regenerative
  47. http://www.academie-sciences.fr/activite/prix/gp_fgs.htm
  48. http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/medicine/laureates/2012/yamanaka-facts.html
  49. http://www.youtube.com/watch?v=6S2_pDXT628
  50. http://www.nicematin.com/cote-dazur/diabete-la-decouverte-majeure-dun-nicois.1330056.html
  51. http://www.leparisien.fr/espace-premium/air-du-temps/il-transforme-les-cheveux-en-cornee-04-12-2013-3374559.php
  52. http://www.youtube.com/watch?v=x84JAnIAiRg
  53. http://www.youtube.com/watch?v=YSDRWvYzDQU
  54. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000020307785
  55. a et b http://www.fhp.fr/1-fhp/7-presse-evenements/1351-communiques-de-presse-2012/6149-mai-2012-trophees-2012-de-l-hospitalisation-privee-des-initiatives-remarquables-primees.aspx
  56. http://www.aslme.org/
  57. http://www.aabb.org/Pages/Homepage.aspx
  58. [ http://www.academyhealth.org/About/?navItemNumber=498]
  59. http://www.aomonline.org/
  60. http://www.ehaweb.org/
  61. http://www.ehma.org/
  62. http://www.ebmt.org/
  63. http://sfh.hematologie.net/pages/?all=accueil
  64. http://www.ethique.inserm.fr/inserm/ethique.nsf/a341cdea71e7b6b3c1256fc7004d52fe/09431fa94e0f90bfc12570b9004b75a7?OpenDocument
  65. http://www.sfgm-tc.com/
  66. http://sfbct.free.fr/pages/accueilSFBCT.php
  67. http://www.healtheconomics.org/
  68. http://www.worldmarrow.org/
  69. http://www.termis.org/
  70. http://www.luisasantolini.it/index.php?option=com_content&view=article&id=49&Itemid=10
  71. http://www.pharmacie.univ-paris5.fr/spip.php?article2393
  72. http://www.academie-chirurgie.fr/seancesol2014/seance_complet.pdf
  73. http://superieur.deboeck.com/titres/28141_/corps-normalise-corps-stigmatise-corps-racialise.html
  74. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20229845
  75. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20395177
  76. http://journals.libripublishing.co.uk/paper/whistleblowing-french-corporations-anatomy-national-taboo
  77. http://www.inderscience.com/search/index.php?action=record&rec_id=13517&prevQuery=&ps=10&m=or
  78. http://www.francebleu.fr/%5Bfield_diffusion_themes-term-raw%5D/action-sante/le-sang-de-cordon
  79. http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Le-forum-citoyen/Sons/Le-Grand-Debat-28-07-13-1596097/
  80. http://www.franceculture.fr/personne-gregory-katz.html
  81. http://sangdecordon.org/wp-content/uploads/2013/02/BIOFUTUR-fevrier-2013.pdf
  82. http://www.youtube.com/watch?v=66C9ZV9w1ZA&feature=player_embedded
  83. http://sangdecordon.org/wp-content/uploads/2012/12/Figaro_10_11_12.pdf
  84. http://www.corriere.it/salute/12_ottobre_18/katz-staminali-cordone-ombelicale_49e3af9c-144d-11e2-ba17-f3d153226b97.shtml
  85. http://www.franceculture.fr/emission-le-champ-des-possibles-faut-il-avoir-peur-de-la-genetique-comportementale-2011-06-10
  86. http://www.sangdecordon.org/wp-content/uploads/2011/04/IlMondo_Avril-2011.pdf
  87. http://videos.tf1.fr/jt-we/2011/enquete-sur-le-business-du-sang-de-cordon-6244673.html
  88. http://www.youtube.com/watch?v=C10si0nsGrw
  89. http://www.therapeutic-innovation.essec.edu/fileadmin/PDF/Press/2010_Il_corriere_della_sera_Piu_chance_per_i_biologi_in_cravatta_12.03.10.pdf
  90. http://www.therapeutic-innovation.essec.edu/fr/media.html
  91. http://www.youtube.com/watch?v=OO9NF0XBGdQ
  92. http://www.therapeutic-innovation.essec.edu/fileadmin/PDF/Press/2009_Quotimed_Collecte_Sang_de_cordon_10.12.09.pdf
  93. http://www.therapeutic-innovation.essec.edu/fileadmin/PDF/Press/2009_La_Recherche_Le_Monde_Se_soigner_selon_ses_genes_HS_Nov-Dec_2009.pdf
  94. http://www.therapeutic-innovation.essec.edu/fileadmin/PDF/Press/2008_Grandes%20Ecoles%20Magazine_Chaire%20sanofi%20aventis_Nov%202008.pdf
  95. http://www.therapeutic-innovation.essec.edu/media.html
  96. http://www.therapeutic-innovation.essec.edu/fileadmin/PDF/Press/2006_Il_Foglio_Genio_nonostrante_i_suoi_geni_01.07.06.pdf
  97. https://www.yumpu.com/fr/document/view/17502838/bioethique-et-cellules-souches-sortir-du-dilemme-essec-chair-of-