Gregory Baum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baum.

Gregory Baum (1923 -) est un théologien, un philosophe et un professeur canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Berlin d'une mère juive et d'un père protestant, il arrive au Canada en 1940. En provenance d'Angleterre, il arrive en bateau à Québec avec des compatriotes allemands, pour la plupart juifs, ils seront internés dans des camps de réfugiés, sous contrôle militaire. Après un périple de transferts entre Québec, Trois-Rivières, le Nouveau-Brunswick et Farnham, il sera finalement interné à Sherbrooke. N'ayant que 17 ans à cette époque, il considère tout de même cette période de vie comme une incroyable aventure. Parmi les réfugiés, des intellectuels s'empressent de mettre en place, à l'intérieur des camps, des systèmes d'éducation dont il profite; et même si le Canada n'avait pas de loi pour les réfugiés à cette époque, une dame qui était allée les rencontrer dans ces camps, avait fait pression sur le gouvernement pour que quelques-uns puissent compléter leurs études à l'extérieur des camps avec l'aide de bourses qu'elle avait amassées.

Il entreprend des études en mathématiques, recevant un baccalauréat de l'Université McMaster.

Converti au catholicisme, il réoriente ses études vers la théologie, obtenant un doctorat à l'Université de Fribourg en 1956. Expert du concile Vatican II, il enseigne ensuite au collège Saint Michael de l'Université de Toronto.

À partir de 1962, il se préoccupe de l'œcuménisme en fondant la revue The Ecumenist. Il s'établit à Montréal en 1986. En 2006, il enseigne à la faculté des sciences religieuses de l'Université McGill.

Auteur de plusieurs ouvrages, il a analysé le développement du magistère romain au XXe siècle selon le point de vue du libéralisme théologique. Il est membre du centre justice et foi[1].

Il a entre autres développé une théologie positive de l'homosexualité [2].

Controverses[modifier | modifier le code]

Auteur d'un livre controversé[3] sur la pensée de l'intellectuel musulman Tariq Ramadan: Islam et modernité, La pensée de Tariq Ramadan, traduction de Benoît Patar avec la collaboration de Josette Lanteigne, édition Bellarmin, Montréal, 2010, 208 pages.

Dans une critique dans le journal Le Devoir, Georges Leroux parle du livre de Gregory Baum comme d'un "essai généreux"[4] alors que certain parle plutôt d'un livre apologétique de Ramadan sans distance critique.[5]

En 2011, Gregory Baum s'associe toujours avec Tariq Ramadan avec cette fois le thème de l'éducation interreligieuse mondiale à Montréal.[6]

Baum est critiqué par le site pro-vie canadien-anglais Lifesitenews pour son opposition globale au magistère de l'Église catholique. Montreal diocese advertising talk by dissident Gregory Baum [7][1] Le site internet du Diocèse de Montréal affiche une de ces conférences. Ce qui ne semble pas indisposer le diocèse de Montréal[2].[8]

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

  • That they May Be One, 1958
  • Progress and Perspective, 1962
  • Kerk en eenheid, voortgang en vooruitzichten, 1964
  • Is the New Testament anti-Semitic?: A re-examination of the New Testament, 1965
  • The credibility of the Church today: A reply to Charles Davis, 1968
  • Faith and Doctrine; a Contemporary View, 1969
  • Man becoming: God in secular langage, 1970
  • The Jews, faith and ideology, 1973
  • Religion and Alienation: A Theological Reading of Sociology, 1976
  • Christian theology after Auschwitz, 1977
  • Truth Beyond Relativism: Karl Mannheim's Sociology of Knowledge, 1977
  • The Social Imperative, 1979
  • Catholics and Canadian Socialism : Political Thought in the Thirties and Forties, 1980
  • The priority of labor: A commentary on Laborem exercens : encyclical letter of Pope John Paul II, 1982
  • The Holocaust and Christian Theology, 1982
  • New Religious Movements, 1983
  • Ethics and Economics : Canada's Catholic Bishops on the Economic Crisis, 1984
  • The Sexual Revolution, 1984
  • Thomas Berry and the New Cosmology, 1987
  • Theology and Society, 1988
  • Sport, 1989
  • The Logic of Solidarity: Commentaries on Pope John Paul Ii's Encyclical on Social Concern, 1990
  • Compassion and Solidarity : The Church for Others, 1990
  • God and Capitalism: A Prophetic Critique of Market Economy, 1991
  • Essays in Critical Theology, 1994
  • Sheed and Ward, 1994
  • Karl Polanyi on Ethics and Economics, 1996
  • The Reconciliation of People: Challenge to the Churches, 1997
  • The Twentieth Century: A Theological Overview, 1999
  • Nationalism, Religion, and Ethics, 2001
  • The Reconciliation of Peoples: Challenge to the Churches, 2002
  • Le Monothéisme : Un Dieu, trois religions, 2003
  • Étonnante Église, 2006
  • Islam et modernité: la pensée de Tariq Ramadan, 2010

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]