Greg Holland (baseball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le musicien country, voir Greg Holland.
Pix.gif Greg Holland Baseball pictogram.svg
GregHolland.jpg
Royals de Kansas City - No  56
Lanceur de relève
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
2 août 2010
Statistiques de joueur (2010-2014)
Victoires-défaites 15-10
Sauvetages 113
Moyenne de points mérités 2,19
Retraits sur des prises 381
Équipes

Gregory Scott Holland, né le 20 novembre 1985 à Asheville (Caroline du Nord) aux États-Unis, est un lanceur de relève droitier au baseball. Il évolue en Ligue majeure avec les Royals de Kansas City depuis la saison 2010. Il compte deux invitations au match des étoiles et établit en 2013 un record de franchise des Royals avec 47 sauvetages.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la McDowell High School d'Asheville (Caroline du Nord), Greg Holland suit des études supérieures à la Western Carolina University où il porte les couleurs des Catamounts de 2005 à 2007[1].

Il est drafté le 7 juin 2007 par les Royals de Kansas City au dixième tour de sélection[2]. Il perçoit un bonus de 50 000 dollars à la signature de son premier contrat professionnel le 11 juin 2006.

Il passe trois saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 2 août 2010 par une relève lors d'un match face aux Athletics d'Oakland.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Holland est releveur dans 46 parties des Royals en 2011. À sa première présence de l'année, le 19 mai contre Texas, il mérite sa première victoire en carrière[3]. Il complète la saison avec une fiche victoires-défaites de 5-1, et une superbe moyenne de points mérités de 1,80 en 60 manches au monticule. Il réussit 74 retraits sur des prises et enregistre 4 sauvetages.

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Holland devient stoppeur des Royals en 2012, après l'échange qui fait passer, fin juillet, Jonathan Broxton de Kansas City aux Reds de Cincinnati[4]. Il réalise 16 sauvetages en fin d'année et complète la campagne avec une moyenne de points mérités de 2,96 en 67 manches lancées lors de ses 67 sorties au monticule. Il reçoit 7 victoires contre 4 défaites. Il est élu meilleur lanceur des Royals en 2012[5].

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Pour la première fois de sa carrière, Holland est invité en 2013 au match des étoiles. Pour la seconde année de suite, il est élu meilleur lanceur des Royals[5] et établit ou égale plusieurs records de franchise. Le 26 septembre face aux White Sox de Chicago, il bat le record d'équipe de 45 sauvetages en une saison établi par Dan Quisenberry en 1983 et Jeff Montgomery en 1993[6] et complète la saison avec le nouveau record de 47 victoires protégées. Sa moyenne de points mérités de 1,21 est la meilleure de l'histoire du club pour un releveur, abattant le précédent record (1,37) établi par Montgomery en 1989[5]. Ses 103 retraits sur des prises constituent le plus haut total parmi les lanceurs de relève de la Ligue américaine et égalent un record de franchise : Jim York avait aussi réussi 103 retraits sur des prises pour les Royals en 1971, mais en 93 manches et un tiers lancées, alors que Holland atteint le même nombre en seulement 67 manches au monticule en 2013[5]. Holland n'accorde que 18 buts-sur-balles durant l'année, 16 de moins que la saison précédente avec le même nombre de manches lancées. Une fois de plus, il accorde à l'adversaire peu de coups de circuits : seulement 3 dans l'année pour un total de 11 alloués seulement en 4 saisons.

Il termine 9e au vote désignant le vainqueur du trophée Cy Young du meilleur lanceur[7] et 15e au vote désignant le joueur par excellence de la Ligue américaine. Il est le releveur qui reçoit le plus de votes pour ce dernier prix, et le 2e lanceur qui en reçoit le plus après Max Scherzer, un lanceur partant[8]. Il est aussi élu meilleur releveur de la Ligue américaine en juillet et septembre 2013[9].

Saison 2014[modifier | modifier le code]

Holland est invité au match des étoiles 2014[10].

Avec ses coéquipiers Wade Davis (1,00) et Kelvin Herrera (1,41), Holland est l'un des trois meneurs des Royals pour la moyenne de points mérités en 2014[11]. La sienne ne s'élève qu'à 1,44 en 62 manches et un tiers au monticule. Il est employé dans 65 matchs et réalise 46 sauvetages, un de moins que son propre record d'équipe, et prenant pour une deuxième année de suite le second rang de la Ligue américaine, cette fois derrière les 48 victoires protégées de Fernando Rodney pour Seattle.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[12]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2010 LA Angels 15 0 0 0 0 1 0 18.2 23 6,75
Totaux 15 0 0 0 0 1 0 18.2 23 6,75

Note: G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Profil de Greg Holland sur le site officiel des Western Carolina Catamounts.
  2. (en) « 10th Round of the 2007 MLB June Amateur Draft », sur baseball-reference.com.
  3. (en) Greg Holland 2011 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  4. (en) Greg Holland taking over as Royals’ closer, Drew Silva, NBC Sports, 31 juillet 2012.
  5. a, b, c et d (en) Greg Holland repeats as Royals’ pitcher of the year, Bob Dutton, The Kansas City Star, 4 novembre 2013.
  6. (en) Greg Holland is the Royals' single-season saves leader, Matthew Pouliot, NBC Sports, 27 septembre 2013.
  7. (en) 2013 AL Cy Young Award Voting, baseball-reference.com.
  8. (en) Miggy, Cutch earn ultimate honor as MVPs, John Schlegel / MLB.com, 14 novembre 2013.
  9. (en) Holland earns Delivery Man honors for September, Dick Kaegel / MLB.com, 3 octobre 2013.
  10. (en) 2014 All-Star Game rosters, MLB.com, 13 juillet 2014.
  11. (en) AL Wild Card: Wade Davis, Sean Doolittle, Alex Gordon and Josh Donaldson could decide A’s-Royals outcome, Barry Svrluga, The Washington Post, 30 septembre 2014.
  12. (en) Statistiques de Greg Holland en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]