Greet Hofmans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Greet Hofmans est une guérisseuse néerlandaise (Amsterdam, 23 juin 1894 - Amsterdam, 16 novembre 1968).

Ouvrière illettrée de soixante et un ans à laquelle la reine Juliana des Pays-Bas fait appel pour organiser des séances de prières autour du lit de la princesse Christina, devenue aveugle, Hofmans confesse la reine et entreprend de lui enseigner sa « théologie ». Bientôt la guérisseuse se met à dominer entièrement la personnalité de la reine et exerce son influence jusque dans les affaires de l’État. Chassée du palais par le prince Bernhard, elle se replie au château de Het Loo chez la reine Wilhelmine qu’elle a convertie à ses préceptes.

Hofmans prêchant que le cancer est une manifestation des désordres spirituels et engageant de prétendus contacts avec les extra-terrestres, l’affaire finit par transpirer dans les milieux politiques ; en 1956, les ministres démissionnent, ne voulant pas se compromettre dans cette affaire.

Parlant pour la première fois d’abdication – avec l’accord tacite de la princesse héritière Béatrix -, une commission d’enquête exige le renvoi de Greet Hofmans ou le gouvernement néerlandais se voyait dans l’obligation de remettre en cause la monarchie. Juliana et sa mère cèdent aux pressions et Greet Hofmans meurt en 1968 dans la misère et dans l’oubli.