Greendale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Greendale (album))
Aller à : navigation, rechercher

Greendale

Album de Neil Young
Sortie 19 août 2003
Enregistré 11 juillet - 19 septembre 2002
Durée 78:18
Genre Rock
Producteur Neil Young, L.A. Johnson
Label Warner Bros. Records
Critique

Albums de Neil Young

Greendale est un album concept enregistré en studio en 2003, de Neil Young et Crazy Horse.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'album raconte l'histoire d'une famille confrontée à un meurtre dans la petite ville de Greendale, illustrée sur scène par le narrateur (DVD Live).

Le son est brut, un country-blues-rock[1] proche d'une jam. Be the Rain est un hymne à la défense de la nature:

Save the planet for another day
"attention shoppers, buy with a conscience and save"
Save the planet for another day
"Save Alaska! let the caribou stay"
Don't care what the governments say
"They're all bought and paid for anyway"
Save the planet for another day
"Hey big oil, what do you say?"

Toute la guitare est assurée par Young, Frank Sampedro, le secondant habituellement au sein du Crazy Horse n'a pas participé à l'enregistrement.

Titres[modifier | modifier le code]

Paroles et musique de Neil Young.

  1. Falling From Above – 7:27
  2. Double E – 5:18
  3. Devil's Sidewalk – 5:18
  4. Leave the Driving – 7:14
  5. Carmichael – 10:20
  6. Bandit – 5:13
  7. Grandpa's Interview – 12:57
  8. Bringin' Down Dinner – 3:16
  9. Sun Green – 12:03
  10. Be the Rain – 9:13

Musiciens[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

Greendale est aussi un opéra rock réalisé par Neil Young sous le pseudonyme Bernard Shakey ; il met en scène les événements racontés par les chansons de l'album.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Barbot, Télérama, septembre 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]