Green Point (Afrique du Sud)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Green Point
Groenpunt
Vue aérienne avec l'ancien stade
Vue aérienne avec l'ancien stade
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap-Occidental
Municipalité Le Cap
Démographie
Population 3 164 hab. (2001)
Densité 1 657 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 54′ S 18° 24′ E / -33.9, 18.4 ()33° 54′ Sud 18° 24′ Est / -33.9, 18.4 ()  
Superficie 191 ha = 1,91 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cap-Occidental

Voir sur la carte administrative de la zone Cap-Occidental
City locator 14.svg
Green Point

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Green Point

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Green Point

Green Point (Groenpunt en afrikaans) est un quartier de la ville du Cap en Afrique du Sud, situé au nord-ouest du centre d'affaires. Green Point est un faubourg résidentiel, particulièrement apprécié de la population active jeune et de la communauté homosexuelle de la ville.

Somerset Road constitue l'axe principal du quartier. On y trouve de nombreux restaurants, cafés boutiques et boites de nuit.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine, Greenpoint est une lagune de sable parcourue par les lions du Cap. En 1657, Jan van Riebeeck décide d'allouer cette parcelle de terre à l'agriculture mais la terre se révèle impropre à cette exploitation.

Vers 1780, la plaine de Green Point est communément appelé "De Waterplaats" (Estran).

Vers 1820, la plaine de Green Point prend son nom actuel ("de vlakte genaamdt de Groene Punt")

En 1838, Green Point et Sea Point sont incorporées au sein d'une même municipalité.

En 1862, le premier match de rugby en terre sud-africaine a lieu à Green Point. Il oppose les "Officiers de l'armée" aux "Gentlemen de l'administration" et se termine par un score nul (0 à 0).

En 1863, un premier service de tramway à cheval est mise en service entre Le Cap et Green Point.

En 1865, la tour du phare de Green Point est érigée à une hauteur de 20 mètres.

Le phare de Green Point

En 1879, le conseil municipal du Cap autorise la mise en place d'un second service de tramways reliant Green Point, Sea Point, et plus tard Gardens et la banlieue sud.

De 1899 à 1902, durant la seconde Guerre des Boers, la plaine de Green Point Common est utilisée comme camp militaire.

En 1913, Le Cap, Sea Point, Green Point, Woodstock, Maitland, Mowbray, Rondebosch, Claremont et Kalk Bay sont amalgamées et incorporées dans la nouvelle municipalité du Cap (City of Greater Cape Town).

En 1923, le gouvernement de l'Union de l'Afrique du Sud autorise le conseil municipal à affecter Green Point Common aux activités de loisirs publics et de terrains de sport. Green Point Common devient avec les années un véritable complexe sportif (hockey sur gazon, football, rugby à XV, cricket, jeux de boules, courts de tennis ou de squash, golf et stade). C'est sur Green Point Common que fut construit le nouveau Cape Town Stadium pour la coupe du monde de football 2010.

Depuis 1973, le phare de Green Point, construit en 1824, est inscrit aux monuments nationaux. Il est toujours en activité.

Politique[modifier | modifier le code]

Le quartier est un bastion politique de l'Alliance démocratique (DA) situé dans la circonscription municipale 54 dont le conseiller municipal est Beverley Schäfer (DA)[1]. Cette circonscription recouvre les quartiers et faubourgs de Bantry Bay, Camps Bay/Bakoven (sud de Blair Road, ouest de Camps Bay Drive et nord de Woodford Avenue, Geneva Drive, Tree Road, Central Drive et Mead Way), Clifton, Fresnaye, Green Point, Mouille Point, Robben Island, Sea Point, Signal Hill/Lion's Head/Montagne de la Table et Three Anchor Bay.

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ward 54

Liens externes[modifier | modifier le code]