Great Trigonometric Survey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Great Trigonometric Survey est un projet britannique du Survey of India qui visait à cartographier les territoires des Indes orientales. Il a notamment permis de préciser la localisation et la mesure de l'altitude des plus hautes sommets du monde et à les nommer.

L'étude, basée sur l'emploi de théodolites, commence en 1802 sous l'autorité de William Lambton au sud du pays et se déplace progressivement vers le nord.

Alors dirigée par George Everest, elle atteint le pied de l'Himalaya dans les années 1830 mais le Népal, craignant des heurts politiques et une possible annexion, refuse l'accès de son territoire aux Britanniques. Plusieurs requêtes sont envoyées par les scientifiques, mais toutes étant rejetées, ils sont contraints de poursuivre leurs observations depuis le Teraï, région parallèle au Népal et à l'Himalaya.

En 1856, Andrew Waugh, l'arpenteur général des Indes orientales depuis 1843, annonce après plusieurs années de mesures dans le cadre du projet que le « pic XV » — l'Everest — a été mesuré officiellement à 8 840 mètres d'altitude et est donc le plus haut sommet du monde.